QUITO


Premiers pas en Équateur, à Quito...

Mardi 10 juillet 2018, nous quittons New York pour Quito en Équateur, avec une escale à Miami.

Une tempête sur Miami retarde notre avion et par chance nous pouvons regarder dans l'aéroport le match et la victoire de l'équipe de France.

On est en finale!!! Dommage de ne pas partager ces moments avec les ami(e)s...

 

Nous arriverons tard à Quito, fatigués, mais boostés à l'idée de découvrir un nouveau pays.

Malheureusement, après une mauvaise nuit (pour les parents car pour les enfants tout baigne), nous nous trainerons toute la journée un bon mal de crâne, probablement du à l'altitude, Quito se trouvant à 2 850 mètres au-dessus du niveau de la mer.

 

Le matin du mercredi 11 juillet 2018, nous avions rendez-vous avec François de Tout Équateur. Il s'agit d'un réseau solidaire qui permet de préparer son voyage en Équateur avec des bons plans et des réductions sur des hôtels et des activités. On recommande vivement!

 

Nous déambulons ensuite dans les ruelles de Quito, à un rythme tranquille, car le moindre effort se fait sentir à cette altitude. Nous croisons très peu de touristes, les locaux nous dévisagent, certains nous accostent, d'autres nous mettent en garde contre les voleurs...

Mais après un temps d'adaptation, nous pensons que nous allons aimer cette ville et ses habitants...

 


Promenades dans Quito

Jeudi 12 et Vendredi 13 juillet 2018

Isolée dans les Andes à 2,818 m d’altitude, la ville de Quito s’étale sur les flancs du volcan Pichincha.

Fondée par les espagnols en 1534, sur les ruines d’une cité Inca, la capitale de l’Équateur peut s’enorgueillir de posséder un des centres historiques les plus étendus et les mieux conservés de l’Amérique du Sud. A ce titre, il est inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco.

 

Berceau de cultures précolombiennes, témoin important de la colonisation espagnole, et malgré des siècles de développement urbain, la ville de Quito maintient jusqu'à présent unité et harmonie dans sa structure urbaine et offre aux visiteurs de véritables trésors architecturaux.

 

Loin de former un musée à ciel ouvert aseptisé, ses rues vivent au rythme du quotidien des quiténiens et offrent des images presque rassurantes de l'ordinaire des jours.

On comprend alors que l'exotisme, ce n'est rien d'autre que la routine des autres qui nous captive. Mais attention, à trop le rechercher en parcourant le monde, on peut se rendre complice de mensonges et de singeries. Heureusement, ce n'est pas le cas ici.

 

Pour toutes ces raisons, il est très plaisant de flâner dans les rues de Quito, même s'il est parfois difficile de croiser ces hommes et femmes recroquevillés par une vie de labeur acharné... Au grand festin de la vie, il n'y a pas de couverts pour tout le monde!

Sans savoir pourquoi, la misère ici en Équateur nous touche différemment de celle croisée à Harlem aux États-Unis.

 

 

Nous aurons l'occasion de découvrir une exposition de Yoko Ono. Au fait, Emile devant la Statue de la Liberté rendait hommage à John Lennon!!

 

Une pensée à nos mamans...

 

Nous ferons aussi la découverte d'un peintre équatorien Oswaldo Guayasamin en visitant la Capilla del Hombre et le musée Guayasamin.

Un vrai coup de cœur et nous vous invitons à découvrir son travail. Son œuvre est poignante, elle vous prend aux tripes et son souvenir ne vous quitte plus. Malheureusement, il était interdit de prendre des photos. Nous n'avons pu nous empêcher d'en voler quelques unes...

 

Sur les conseils du Lonely Planet, nous sommes allés diner au restaurant la "Vista Hermosa" qui offre une vue panoramique sur Quito. Mieux vaut réserver à l'avance. Un très bel endroit!

 

La ville de Quito nous aura mis à l'épreuve, mais elle nous aura aussi fait comprendre que les sens sont des fenêtres et que l'essentiel est de les ouvrir pour assister au spectacle de la vie, aussi dur soit-il et entendre la rumeur du monde....

 

Demain samedi 14 juillet, nous prenons un vol intérieur pour une incursion en forêt équatorienne dans le Parc National Yasuni. La suite ICI


Commentaires: 5
  • #5

    L'année buissonnière (vendredi, 10 août 2018 01:43)

    Bonjour Michel et Katy,
    Nous sommes heureux d'avoir de vos nouvelles et d'apprendre que vous avez passé un superbe séjour en Équateur.
    Nous vous remercions pour votre message et vous souhaitons de beaux voyages à venir.
    Catherine, Manuel, Ruben, Oscar et Emile

  • #4

    ROUX Michel et Katy (jeudi, 09 août 2018 22:16)

    Bonjour à tous,
    Nous étions avec vous au moment du briefing "tout equateur " avec François.
    Nous sommes de retour en France depuis le 31 juillet, nous avons encore la tête en Equateur,de nombreux souvenirs inoubliables...
    nous avons rencontré des français avec leurs 2 enfants , expats au Québec et nous avons fait la dernière semaine ensemble de Riobamba ,à Banos, Latacunga, lagune du Quilotoa,puis retour à Quito .
    On a vu des paysages fabuleux , rencontrés des gens très sympas, on a découvert un pays attachant,des personnes heureuses de faire connaitre leur pays.
    On n'est pas descendu aussi loin qu'on avait prévu, car on aurait passé trop de temps dans les transports en bus .
    On y retournera avec plaisir un jour peut être pour découvrir la côte et l'oriente...
    On vous souhaite bon vent , et un merveilleux voyage à tous
    Katy, Michel

  • #3

    Larre martine (dimanche, 15 juillet 2018 15:28)

    Merci pour toutes les superbes photos et pour les commentaires souvent empreints d’humour, et tellement enrichissants. Vous nous donnez envie de voyager et d’accueillir... Bravo

  • #2

    Babeth ALOY (dimanche, 15 juillet 2018 09:45)

    "les sens sont des fenêtres et que l'essentiel est de les ouvrir pour assister au spectacle de la vie, aussi dur soit-il et entendre la rumeur du monde"
    Cette phrase !!
    Coeur, yeux et mains ouvertes, vous ne pouvez que réussir votre voyage !
    Bravo à vous

  • #1

    Dominique Guiguet (samedi, 14 juillet 2018 14:56)

    Superbe ce pays... Merci pour cette visite !!! Encore là bas combien de jours ??? Bises. Dominique.