MOOREA


Jeudi 6 septembre 2018

Nous quittons sans regrets Papeete pour Moorea.

A 10h35, nous embarquons dans un avion de la compagnie Air Tahiti pour un vol de 7 minutes... Nous réfléchissons sérieusement à la manière de compenser le bilan carbone de notre voyage. Si vous avez des idées, autres que "rentrez maintenant!", nous sommes preneurs.

Finalement, le vol aura duré un peu plus longtemps, car au moment d’atterrir, le pilote a remis les gaz, le vent était trop violent. Le deuxième essai fut le bon, mais petite frayeur pour tout le monde...

 

 

Moorea est l'île la plus proche de Tahiti, un chenal de 20km les sépare. En la découvrant à bord de l'avion, on tombe d'admiration devant son profil montagneux qui alterne crêtes, amphithéâtres, pics volcaniques recouverts d'une végétation luxuriante, sur fond de lagon turquoise. On distingue aussi l'unique route asphaltée qui fait le tour de l'île (60km).

 

Une fois de plus, pas de colliers à fleurs à notre arrivée...!

Notre loueur de voiture, Albert Location, nous attend à l'aéroport pour nous déposer à son agence et récupérer notre véhicule.

Nous filons ensuite découvrir notre hébergement situé sur la Baie d'Opunohu, le Fare Mama Iti.

 

Nous avons passé 5 jours fabuleux à Moorea. Notre bungalow face au lagon, avait sa plage privée et disposait de canoés. Nous étions entourés d'enfants d'expatriés (dont les propriétaires de notre bungalow) avec qui Ruben, Oscar et Emile ont fait du snorkeling, du canoé, de la pêche de nuit dans le lagon... Tous les jours, raies pastenagues et requins pointes noires s'approchaient du rivage, pendant que les chiens du quartier, nourris par les enfants, avaient élu domicile chez nous. Si notre chien Touti savait... ! Pour finir les journées en beauté, notre bungalow faisait face au soleil couchant.

 

Difficile dans ce contexte de déloger les enfants pour leur faire découvrir les richesses de cette île. Non sans mal, nous sommes allés au Lagoonarium, à faire absolument, au Belvédère, nous avons participé à une sortie baleines inoubliable, avec Tip Nautic et avons visité un centre de soins pour tortues marines, Te Mana O Te Moana.

 

  • Le Fare Mama Iti, est situé à proximité de la Baie d'Opunohu et peut accueillir jusqu'à 5 personnes. Il dispose d'une cuisine où nous avons pris tous nos repas. Le propriétaire des lieux propose aussi un deuxième bungalow, le Fare Junette, similaire au nôtre. Un vrai paradis!
  • Le Lagoonarium est un site proche d'un motu privé, où un particulier a aménagé des cabanes sur une parcelle de platier, avec une petite plage artificielle, un sentier maritime et des kayaks à disposition. Le tarif inclut le transfert sur l'îlot depuis la route de ceinture, la mise à disposition d'une cabane pour la journée et le prêt de kayaks. Il est possible d'y manger, à condition de réserver son repas en arrivant. Le jardin de corail est de toute beauté, mais attention les courants peuvent être très forts. Seul bémol, les raies pastenagues sont nourries pour les attirer, ce qui, semble-t-il est interdit maintenant sur le lagon... Nous étions les premiers arrivés et dernier partis, tant les lieux nous ont plu.
  • Le Belvédère  est un point de vue qui offre une vision panoramique sur le mont sacré Rotui et, de chaque côté, les baies d'Opunohu et de Cook.
  • Sortie Baleines avec Tip Nautic qui se situe sur la plage de l'hôtel Les tipaniers. La sortie démarre à 8h30 pour finir entre 12h et 12h30. La première heure se déroule dans le lagon auprès des raies pastenagues et des requins pointes noires (inoffensifs). Le bateau quitte ensuite le lagon, passe la barrière de corail, à la recherche des baleines à bosses qui se reproduisent d'août à octobre dans les eaux chaudes du Pacifique. Les baleines ont alors parcouru 5 000 km depuis le Pôle Sud. Moorea est appelée l'île aux cétacés tant la chance de les apercevoir est grande. L'île n'a pas failli à sa réputation puisque nous les avons vus à plusieurs reprises. Nous avons aussi eu la chance de nager près d'elles. Nous avons mis deux vidéos sur notre page Facebook. Toutefois, les plus belles images de cette journée n'ont pu être filmées car au moment où Catherine est partie avec la GoPro rejoindre un groupe de 3 baleines et que Manuel est resté sur le bateau avec les enfants, les baleines ont foncé droit sur le bateau, évitant le groupe de nageurs. Manuel et les enfants (qui normalement ne sont pas autorisés à plonger au large) se sont alors jetés à l'eau et se sont retrouvés nez à nez avec les baleines pendant plusieurs minutes, assistant à une parade nuptiale. Ces baleines d'une grâce inouïe resteront gravées dans nos mémoires, leur regard est entré à tout jamais dans notre histoire personnelle.
  • Paysages autour de l'île...

 

Moorea est un havre de paix composé de montagnes échevelées et de lagons nacrés. La vie semble s’y écouler au compte-gouttes, sans se presser.

Nous y avons coulé des heures de bonheur, douces et plates comme le glacis du lagon, avec le sentiment d'avoir bu quelques gouttes de quintessence polynésienne.


La suite de notre voyage en Polynésie française à Huahine, c'est ICI


Commentaires: 2
  • #2

    Los beuvinos (dimanche, 30 septembre 2018 16:45)

    Des photos toujours magnifiques et des commentaires qui nous permettent de nous projeter à Moorea. Merci et Bisous dé Julie et Alice aux enfants. Nous allons lire la suite : colliers de fleurs?

  • #1

    Taubregeas (vendredi, 14 septembre 2018 18:33)

    Hello.
    Désolé mais ce sera ma première critique (petite ) :je ne vois pas la photo des chiens et chats morts ,lol !!A BLR pas de voitures poubelles pas de rats pas de chiens et chats morts ,il est la le paradis.Trêve d'âneries C'est magnifique.Ah j'oubliais pour améliorer le bilan carbone il vous reste la natation , la marche a pieds et le deltaplane ,a vous de voir! A plus.bises