L'ILE DE LIFOU


Lundi 29 octobre 2018

Dans la matinée, nous quittons à regrets l'île des Pins pour Lifou avec une escale à Nouméa.

Par les hublots de l'avion, nous apercevons les splendides Baies de Kanumera et de Kuto.

 

 

Vus du ciel, on ne se lasse pas d'admirer la mer et ses récifs coralliens...

 

 

A notre arrivée sur Nouméa, nous apprenons que tous les vols pour Lifou sont annulés en raison d'une fissure sur la piste de l'aérodrome de Lifou et que les vols du lendemain sont complets!

Nous hésitons sérieusement à nous rendre sur Lifou où la malchance nous poursuit : notre hébergement A la Petite Baie a annulé notre réservation en raison de problèmes de plomberie et notre loueur de voiture sur Lifou n'a plus de véhicules, celui qui nous était destiné est tombé en panne. Pour couronner le tout, nous avions rendez-vous le lendemain pour passer une journée complète avec les enfants du collège de Hnathalo, et attendions avec impatience cet évènement qui ne pourra pas être reporté.

Réunion de crise à la cafétéria de l'aéroport : faut-il retourner à l'île des Pins, rester sur Nouméa pour découvrir un peu plus ses environs... ? Les enfants avaient trouvé la solution, retourner à l'Hôtel Le Méridien de Nouméa et y rester jusqu'à la fin pour profiter des petits-déjeuners pantagruéliques, de la piscine, de la salle de sport, et des chambres grand confort! Pas question pour les parents!

Après deux heures de palabres et de recherches, notre chance tourne lorsqu'une dame du guichet d'Air Calédonie nous trouve un vol pour le lendemain. La retenue nous empêche de lui sauter au cou pour l'embrasser et la remercier car nous pensons sérieusement qu'elle s'est démenée pour nous trouver ce vol!

Après toutes ces émotions, nos décidons de retourner pour une nuit à l'Hôtel Le Méridien. Tout le monde est content!

 

Le lendemain, mardi 30 octobre 2018, nous décollons pour Lifou où nous atterrissons en début d'après-midi.

 

 

A la sortie de l'aéroport, nous trouvons un loueur de voiture, Loca V, et partons à la recherche d'un hébergement pour 4 nuits. La propriétaire d’À la Petite Baie nous avait trouvé un hébergement en tribu Chez Waka au sud-est de l'île mais trop éloigné selon nous. Nous optons pour le Drehu Village, qui se situe à au centre de l'île et qui propose des bungalows jumelés, face à la mer et sur la Baie de Châteaubriand. Le site est superbe, les bungalows sont confortables mais un peu sombres, le personnel mélanésien est adorable.

 

Vue depuis les bungalows

 

Lifou (Drehu dans la langue éponyme) fait partie des îles Loyauté, au même titre que Maré, Ouvéa et Tiga. C'est une commune française, une aire coutumière, mais aussi la plus grande des îles Loyauté avec une superficie de 1 150 km2, aussi vaste que l'île de la Martinique.

Lifou est constituée de roches calcaires massives d'origine corallienne ; c'est un ancien atoll progressivement soulevé au cours des âges.

 

L'amiral français Bruny d'Entrecasteaux est le premier européen à localiser les îles Loyauté en 1793.

Lifou a été rapidement investie par des dizaines de missionnaires catholiques et protestants. Ils profitèrent de l’occasion pour faire de l’île un huis clos de leur lutte d’influence sur les âmes locales et de la compétition entre l’empire britannique et la France pour le contrôle de cette partie du Pacifique sud.

Aujourd’hui, la vie quotidienne, l’organisation sociale et l’environnement portent encore les empreintes de cette période historiquement troublée, ainsi que du passage des marins du 19ème siècle, santaliers, baleiniers et « blackbirders ».

Ce n’est qu’en 1864 que les îles Loyauté sont annexées par la France. Cependant, inaptes à une colonisation intensive, elles seront constituées en réserve autochtone, statut qui forgera définitivement l’histoire de l’archipel et le caractère particulier des Loyaltiens.

 

Jusqu'à ce jour, les îles visitées nous ont enchantés. Les iles Santa Cruz et Isabela en Équateur, Ilha Grande au Brésil, l'île de Pâques au Chili, Huahine et Maupiti en Polynésie Française, l'île des Pins en Nouvelle-Calédonie. Chacun d'entre nous avait sa préférence, Ilha Grande pour Catherine, l'île des Pins pour Manuel et Maupiti pour les enfants. 

 

Et nous avons découvert Lifou en Nouvelle-Calédonie...

Lifou, ce sont des paysages splendides, une forêt omniprésente, des lagons magnifiques. Mais pas seulement... Lifou, c'est une population accueillante et attachée à ses traditions, ce sont des rencontres inoubliables, des sourires... Et dire que nous avons failli ne pas y aller!

 

Le jour de l'arrivée, 30 octobre 2018, Catherine fêtait son anniversaire sur la plage abandonnée, jambon beurre et légèreté... !

 


Baie et falaises de Jokin

Le site est absolument admirable. Hautes de 40 mètres, les falaises plongent dans les eaux limpides et poissonneuses du nord de l'île.

Par chance, nous y sommes allés un jour de congé, au moment où la baie résonne des rires des enfants qui plongent sous nos yeux ébahis des falaises et à des hauteurs vertigineuses. Si vous êtes en famille, privilégiez les jours de congés, en amoureux à vous de voir...

Impossible d'empêcher Ruben, Oscar et Emile d'imiter les enfants de l'île. Catherine en frissonne encore...

N'hésiter pas à vous arrêter au Café des Falaises pour boire un jus de Corossol et déguster une crêpe en attendant le coucher du soleil!

En découvrant ce site, Emile s'est imaginé vivre ici plus tard. C'est la première fois que nous le voyons aussi nostalgique...

Pour tous, un très gros coup de cœur!

 


Falaises de Xodre

Un matin, nous avons pris rendez-vous avec Noël Pia pour visiter les Joyaux de Luengöni.

Il s'agit d'une balade à travers la forêt, en terre coutumière, pour arriver à des trous d'eau dans les roches calcaires où l'on peut se baigner. Impossible de prendre des photos car la progression et la nage dans les eaux froides et cristallines se fait à la lampe frontale. Frissons garantis!!

Notre visite s'est faite avec Loïc, un des fils de Noël Pia. Compter deux heures de balade.

Noël Pia avait accompagné Nicolas Hulot du temps de Ushuaïa pour lui faire découvrir les grottes...

 

Dans la foulée, nous sommes allés au bout d'une piste pour essayer d'approcher les falaises de Xodre à la pointe sud-est de l'île. Par chance nous avons rencontré Pierre qui nous a proposé une visite guidée très instructive des falaises. Dans tous les cas, il faut demander l'autorisation à la tribu locale pour accéder à ce site. Nous vous conseillons néanmoins de faire appel à Pierre. Durée de la visite, deux heures sans voir le temps passer.

Les falaises de Xodre ont été creusées dans le corail au fil du temps et sont émaillées de grottes toutes plus mystérieuses les unes que les autres. Les anciens, affaiblis et sentant leur dernière heure proche s'y réfugiaient en attendant la mort. Les missionnaires ont mis fin à ces pratiques et ont ordonné d'enterrer les morts, empêchant par la même occasion de réduire la propagation des maladies transmises par les européens.

Une superbe visite qui a aussi beaucoup plu aux enfants!

 


Plage de Peng

Encore un site incroyable, ouvert depuis peu au public. Nous vous conseillons de rendre visite à Guy, un sculpteur bourguignon fervent défenseur des lieux. Guy a fait trois fois le tour du monde avant de se marier à une mélanésienne et de s'installer à Lifou. Il vous racontera aussi comment il s'est battu pour empêcher la construction d'une hôtel de luxe sur la plage de Peng. Il faut s'y rendre tôt le matin pour se retrouver seul ou en fin de journée pour assister au coucher de soleil.

 


Baie de Jinek

Un vrai paradis pour le snorkeling, à condition de s'y rendre en l'absence de paquebots australiens dans la Baie de Santal.

Ces paquebots sont un vrai fléau pour le lagon, car les australiens se tartinent de crème solaire très nocive pour le corail, qu'ils n'hésitent pas à piétiner. Toutefois, ces arrivages sont salués par les populations locales qui en profitent pour vendre de la nourriture et des souvenirs, sur une île qui vit principalement du tourisme...

Parfois le Touriste aide. Sa simple présence remplit des estomacs. Parfois, il altère, dénature, ravage les endroits qu’il visite, le plus souvent par ignorance.

Les jours de bateau, il suffit de s'y rendre après 15h pour se retrouver seuls.

 


Kermesses

Le mois de novembre à Lifou marque le début des kermesses des tribus avec leurs spectacles de danses traditionnelles, de concerts, de rencontres de football, de pétanques, de bingos... Ne pas hésiter à y aller, nous y avons été très bien accueillis. Catherine et Oscar ont adoré jouer au bingo!

Un autre bon plan : le marché de le mercredi et le vendredi où nous avons pris nos petits déjeuners en jouant une fois de plus au bingo...

 


Lifou Nature

Samedi 3 novembre 2018

Notre avion pour Nouméa décollant à 17h40, nous avons réservé pour le dernier jour une sortie avec Lifou Nature installée dans la tribu de Hunete. Ils proposent des randonnées éco-touristiques en forêts primaires et secondaires, ponctuées par une sortie snorkeling sur une nurserie située en terre coutumière. Malheureusement nous n'avons pu faire la sortie snorkeling, trop de houle ce jour-là.

Lino, notre guide, était incollable sur la faune et flore de son île. Mais Lino ne se contente pas d'être guide, comme sa maman, Mariana, il fourmille de projets. Lino construit des pirogues traditionnelles, est musicien dans un groupe de rap...

Nous vous invitons à regarder le documentaire de Canal +, le Paquebot et la Pirogue, qui présente entre autre Lifou Nature.

Lifou Nature fait table d'hôtes, propose des randonnées sur deux jours avec pêche et snorkeling de nuit, bivouac. Ils ont le projet de faire de l'accueil en tribu. Suivez leur page Facebook et n'hésitez pas une seconde à vous y rendre, le cadre est enchanteur, les hôtes d'une infinie gentillesse.

ON A ADORE...

 


Les 3 et 4 novembre 2018, nous sommes retournés sur Dumbéa au Gîte Tour du Monde pour nous reposer et préparer notre voyage en Australie qui commence à Melbourne où nous devons atterrir le lundi 5 novembre 2018.

 

Ainsi s'achève notre périple en Nouvelle-Calédonie.

En préparant le voyage, nous avons beaucoup hésité à nous y rendre, en craignant d'être déçus après la Polynésie Française.

A ce jour, la Nouvelle-Calédonie est notre destination coup de cœur!

Et pas seulement pour ses paysages... Nous y avons rencontré un peuple fier de sa culture et de ses traditions, en quête de dignité, de respect, avec le désir de s'inscrire collectivement dans l'avenir de la planète et de ne plus avancer nu et vulnérable dans un monde moderne qui cherche à le transformer et l'absorber.

Peu importe le résultat des élections du 4 novembre 2018! Nous faisons le souhait que le peuple Kanak puisse vivre heureux sur ses terres, en harmonie avec la nature et la mosaïque des peuples qui composent la Nouvelle-Calédonie.

 

Pour illustrer notre souhait, cette image de nœud que font les familles Kanak lorsqu'elles font un vœu!

 


La suite de notre voyage en Australie, à Melbourne, c'est ICI


Quelques chiffres...

Voici quelques chiffres et informations qui, nous l’espérons, pourront aider de futures familles vagabondes.

 

Nous avons fait dans l’ordre, 4 nuits à Nouméa, 3 nuits à La Foa, 1 nuit à Poindimié, 3 nuits à Hienghène, 3 nuits à Poingam, 3 nuits à Bourail, 1 nuit à Nouméa, 4 nuits sur l’île des Pins, 1 nuit à Nouméa, 4 nuits à Lifou et 2 nuits à Nouméa.

 

NOUMEA

  • Logement : nous avons logé au total 8 nuits (4+1+1+2) à Nouméa dont 6 nuits au Gîte Tour du Monde à Dumbéa. Prix d’une nuit dans des bungalows jumelés (Mélanésie et Out of Africa) pour 5 personnes sans petit-déjeuner mais avec coin cuisine, 8 600 CFP, 72€. Le gîte se situe à mi-chemin entre l’aéroport international La Tontouta et Nouméa. Bien qu’un peu éloigné de Nouméa, nous avons trouvé l’emplacement très pratique. Les propriétaires, de vrais globe-trotteurs, sont adorables, peuvent faire à la demande table d’hôtes et vous donneront de précieux conseils pour aborder la Nouvelle-Calédonie. Nous avons aussi logé 2 nuits au Méridien de Nouméa avant de nous envoler pour l’île des Pins et entre deux vols intérieurs, suite l’annulation de notre vol Nouméa - Lifou. Prix d’une nuit pour 2 chambres avec petit-déjeuner pantagruélique, 55 000 CFP, 460€. Les 4 nuits à l’arrivée en Nouvelle-Calédonie nous ont semblé trop justes pour visiter Nouméa et le Grand Sud. Il nous a manqué au moins 2 nuits. A la fin du séjour, nous avons prévu 2 nuits au retour des îles afin de se donner de la marge en cas de retard ou d’annulation de notre vol retour Lifou - Nouméa.
  • Transports : nous avons loué une voiture pour 19 jours auprès de Point Rouge qui possède des bureaux aux aéroports La Tontouta et Magenta. Prix pour 19 jours, 53 700 CFP, 450€. Transfert en taxi de l’aéroport Magenta à l’hôtel Le Méridien, 3 700 CFP, 31€ pour 2 taxis.
  • Activités : nous avons fait un baptême de plongée avec Abyss Plongée. Prix pour 5 personnes, 44 000 CFP, 369€. Taxi boat pour l’île aux Canards et pour 5 personnes, 5 100 CFP, 43€.
  • Nourriture : La nourriture est chère en Nouvelle-Calédonie. En table d’hôtes ou au restaurant, compter environ 100€ à 5 personnes.

 LA FOA

  • Logement : nous avons logé 3 nuits en chambre d’hôtes chez Couleur Mangue. Prix d’une nuit pour 5 personnes sans petit-déjeuner mais avec coin cuisine, 14 700 CFP, 123€. Hébergement avec 2 chambres, chacune sa salle de bains et un coin cuisine salle à manger, le tout au RDC, les propriétaires habitant l’étage. Rien à redire, parfait pour une famille. Avec le recul, nous aurions pu rester maximum 2 nuits à La Foa, voire même supprimer cette étape !
  • Activités : nous sommes allés au Parc des Grandes Fougères pour une randonnée de 3h. Le parc nous a un peu déçus. Nous avons préféré la promenade qui mène au Trou Feuillet.
  • Nourriture : nous avons pris tous nos repas du soir dans l’hébergement. Le midi, sandwichs.

  HIENGHENE

  • Logement : nous avons logé 3 nuits au Ka Waboana Lodge. Prix d’une nuit pour 5 personnes sans petit-déjeuner 15 155 CFP, 127€. Nous logions dans un bungalow familial pour 5 personnes. Très bien placé, face à la marina, personnel adorable. Nous recommandons. Attention, certains bungalows donnent un peu trop sur le parking. 3 nuits est une minimum selon nous pour découvrir la région et y faire des activités.
  • Activités : nous avions prévu une sortie snorkeling avec Babou Plongée qui a été annulée en raison du mauvais temps. Nous avons pu faire une journée guidée avec repas du midi à la tribu de Tiendanite. Prix de la journée avec le repas, 15 275 CFP, 128€. Il faut s’adresser en arrivant à l’office du tourisme qui se chargera de contacter la tribu. A faire sans hésitations. Il est aussi possible d’être hébergé en tribu.
  • Nourriture : nous avons pris tous nos petits déjeuners et dîners dans le restaurant du Ka Waboana. Prix pour 3 jours, 67 780 CFP, 568€. Très bien. Possibilité de prendre des repas à emporter.

  POINGAM

  • Logement : nous avons logé 3 nuits au Relais Poingam dans un bungalow face à la mer. Prix des 3 nuits en demi-pension pour 5 personnes 113 962 CFP, 955€. Le confort des bungalows est sommaire, mais le cadre est splendide. La nourriture est excellente. Attention aux moustiques. Belle étape pour se reposer. 3 nuits est une durée qui nous a paru suffisante.
  • Activités : Nous sommes allés aux bains d’argile y passer une matinée complète. A faire.
  • Nourriture : Le relais Poingam est un hébergement en demi-pension. Possibilité d’y prendre aussi les repas du midi.

  BOURAIL

  • Logement : nous avons logé 3 nuits à l’Effet Mer dans la « chambre des îles », idéale pour 5 personnes. Prix d’une nuit pour 5 personnes sans petit déjeuner 15 513 CFP, 130€. L’hébergement est très bien placé, à 100m de la plage de la Roche Percée. La salle de bains est partagée avec une autre chambre. Le propriétaire, Dominique, habite sur place. 3 nuits est une durée qui nous a paru suffisante. Si vous êtes pressés ou si vous manquez de temps 2 nuits peuvent suffire. A vrai dire, la côte Ouest nous a moins plu que la côte Est. A refaire, nous ne ferions pas les étapes de La Foa et de Bourail pour passer plus de temps sur les îles.
  • Activités : Nous n’avons fait aucune activité ou excursion payante.
  • Nourriture : Nous avons pris tous nos dîners en extérieur. Prix moyen d’un repas à 5, 100€.

  ILE DES PINS

  • Logement : nous avons logé 4 nuits au gîte Nataiwatch dans le « bungalow forêt » qui possède deux chambres et un coin cuisine salle à manger, salon. Prix par nuit sans le petit-déjeuner, 25 060 CFP, 210€. Le gîte est idéalement placé, à 200m de la fabuleuse baie de Kanumera. Les bungalows sont répartis dans un environnement boisé. Le gîte loue des vélos, des voitures et organise des excursions. Un très bel endroit où nous retournerions sans hésiter. Nous serions bien restés plus longtemps sur l’île de Pins. A refaire nous passerions au moins 7 nuits sur l’île !
  • Transports : pour nous rendre sur l’île des Pins, nous avons pris l’avion. Sur place, nous nous sommes déplacés à pieds. Le gîte assure les transferts depuis et vers l’aéroport. Attention, pour les vols intérieurs, le poids des bagages en soute est limité à 12 kg et celui en cabine à 5 kg. Il est possible de prendre un forfait supplément bagages avant de s’enregistrer.
  • Activités : nous avons fait l’excursion en pirogue sur la Baie d’Upi et nous nous sommes rendus à la piscine naturelle. Prix de l’excursion à 5 personnes, 20 290 CFP, 170€. Fabuleux. Il est possible de se rendre à la piscine naturelle par ses propres moyens et dans ce cas mieux vaut y aller tôt le matin ou en fin de journée. Mais il est dommage de ne pas faire l’excursion en pirogue. La traversée de la forêt entre la baie d’Upi et la piscine naturelle prend entre 35 et 45 minutes. En fin de journée, le gîte vous récupère à 15h sur le parking près de Chez Régis. Possibilité de déjeuner au Ko Ngé Aa Ké sur la plage d’Oro facilement accessible depuis la piscine naturelle en suivant la rivière de sable d’Oro. La piscine est un milieu fragile, il faut, comme partout, éviter de se baigner avec de la crème solaire ou de nourrir les poissons ! Il est possible de louer des kayaks à l’Oure Lodge sur la baie de Kanumera.
  • Nourriture : nous avons pris tous nos petits déjeuners dans notre bungalow et tous les diners au restaurant du gîte. Prix du dîner à 5 personnes, 14 000 CFP, 117€. Le midi sandwichs. Il est possible de commander la veille pour le lendemain des sandwiches au gîte.

 ILE DE LIFOU

  • Logement : nous avons logé 4 nuits au Drehu Village à Wé dans deux bungalows jumelés. Prix par nuit sans le petit-déjeuner, 34 000 CFP, 285€. Les bungalows sont sur le sable face à la plage de la baie de Châteaubriand. Le cadre est beau, mais les bungalows sont un peu sombres. A refaire, nous logerions en tribu sans la moindre hésitation. Comme pour l’île des Pins, nous serions bien restés plus longtemps à Lifou, au moins 7 nuits.
  • Transports : pour nous déplacer à Lifou, nous avons loué une voiture auprès de Loca V qui se situe à l’aérodrome. Prix pour 4 jours et demi, 40 570 CFP, 340€. Rien à redire ! L’île de Lifou est grande et il nous semble important de bien choisir l’emplacement de son hébergement A ce titre, Wé est un bon point de chute.
  • Activités : nous avons fait l’excursion « les Joyaux de Luengöni » avec Noël Pia. Prix de l’excursion 4 000 CFP, 34€. Très sympa, durée 1h30. Dans la foulée, nous sommes allés aux falaises de Xodre où nous avons fait une visite guidée improvisée avec Pierre. Très belle surprise. Prix de la visite guidée, 5 000 CFP, 42€ pour une durée d’au moins 2h. Enfin, nous avons fait une sortie en forêt avec Lifou Nature de 9h à 13h et avons déjeuné sur place à la tribu de Hunete. Superbe.
  • Nourriture : nous avons pris tous nos dîners au restaurant de l’hôtel. Prix du dîner à 5 personnes, 14 000 CFP, 117€. Le midi sandwichs. Le mercredi et le vendredi, nous avons pris le petit déjeuner au marché pour un prix défiant toute concurrence.

  Dépenses pour 30 jours (29 nuits) en Nouvelle-Calédonie :

Logements 4 962€, soit une moyenne de 171€ par nuit

Transports 2 645€ dont 1 109€ de vols inter-îles avec Air Calédonie

Nourriture 4 351€, soit une moyenne de 145€ par jour

Activités 1 427€

soit un montant total de 13 385€,

 soit 89,23€ par jour et par personne.


Commentaires: 2
  • #2

    Los AliJulinos (mercredi, 07 novembre 2018 23:01)

    Merci la dame du guichet d'Air Caledonie ! On est fous de Lifou ! Magnificou ! Les petits filous ...Les îles, c'est tip-top ! Crescendo en Nvlle Caledonie Bisous, Bienvenue en Australie

  • #1

    Carmen et Daniel (lundi, 05 novembre 2018 23:39)

    Nous sommes émerveilles de voir cet paysages, les photos, les enfants plongent, de apprendre que Guy cet va-tout pour garde la beauté des ces lieu
    on espère que les kanak vont avoir lors indépendance, on fait lors nœud en pensant très fort a eux.

    vous nous manquez beaucoup, merci pour cet merveilleux voyagé a travers vous.

    on vous aime,

    Mamita, Daniel y Maria Del Carmen la Mama