L'OUGANDA BUISSONNIÈRE


Pour l'été 2022, nous avions dans un premier temps envisagé de partir au Gabon qui pourrait devenir un jour le "Costa Rica" de l'Afrique, grâce à l'engagement d'Ali Bongo qui n'a de cesse de plaider la cause du climat, des éléphants et des forêts et à son ministre de l'environnement Lee White. Cet éden africain possède pas moins de 13 parcs nationaux, il est situé dans le fameux bassin du Congo qui représente le deuxième bassin forestier de la planète après l’Amazonie.

 

Nous avions planifié un itinéraire qui passait par les parcs de la Lopé et de Loango pour finir sur l'île de Sao Tomé où il est facile de louer une voiture pour en faire le tour. Malheureusement, les prix très élevés des hébergements et des vols pour Libreville et Sao Tomé nous ont fait abandonner le projet...

 

Mais notre envie de retourner en Afrique demeurait intacte. Après y avoir renoncé plusieurs fois dans le passé, nous nous sommes décidés à découvrir en famille l'Ouganda, "La perle de l'Afrique", en juillet - août 2022.

 

« Pour la magnificence, pour la variété des formes et des couleurs, pour la profusion d’une vie fabuleuse –plantes, oiseaux, insectes, reptiles, bêtes – à grande échelle, l’Ouganda est vraiment la Perle de l’Afrique »

Winston Churchill

 

Manuel rêve depuis si longtemps de croiser le regard d'un gorille ou d'un chimpanzé en liberté...

 

Ce voyage, nous l'avons imaginé en self-drive, autrement dit en conduisant soi-même une voiture de location, sans guide, ni chauffeur. Pour être encore plus libres, nous voyagerons avec des tentes sur le toit, comme nous l'avions déjà fait en Namibie en 2017.

Nous partagerons ce voyage avec un couple d'amis et leur enfant, la famille Labrousse/Lecornec qui nous accompagnait déjà lors de nos pérégrinations sur la Péninsule du Yucatán.

 

Concernant la voiture de location, le 4X4 est indispensable, il y a de nombreuses pistes qui peuvent vite se transformer en champs de boue.

Sur les forums, on peut lire de nombreuses mésaventures de touristes avec leur voiture de location qui ne sont peut-être pas aussi fiables et entretenues qu'en Afrique Australe. Nous verrons bien! Nous avons décidé de faire confiance à Labaafrica avec qui nous avons eu un bon contact...

 

Le parcours est classique:

  • Entebbe, Ziwa Rhino Sanctuary, Murchison Falls National Park, Kibale Forest, Queen Élisabeth National Park, Bwindi Impenetrable Forest, Lake Mutanda, Lake Bunyonyi, Lake Mburo, Entebbe.

Le tout sur un peu plus de 3 semaines, à cheval sur juillet et août, pour être certains de viser la saison sèche!!

 

Les billets d'avions ont été pris en octobre 2021 à la suite d'une offre tarifaire très intéressante de la compagnie Quatar Airways.

Air France, Brussels Airlines, Ethiopian Airlines proposent aussi des vols pour l'Ouganda, mais lors de nos recherches, les billets de ces compagnies étaient beaucoup plus chers....

 

La voiture a aussi été réservée en octobre 2021 afin que le loueur puisse nous prendre les permis Gorilles et Chimpanzés rapidement. Il faut savoir qu'il est très difficile de les obtenir en direct avec l'Uganda Wildlife Authority.

En octobre 2021, le prix du safari Chimpanzés est de 200$, le permis gorilles de 700$...

 

Dans la Bwindi Impenetrable Forest, il existe 4 zones où il est possible d'observer les gorilles: Buhoma, Ruhija, Rushaga et Nkuringo.

Il est aussi possible de les voir dans le Mgahinga National Park.

Nous avons choisi la zone de Ruhija car nous y avons trouvé un hébergement à prix raisonnables et qui nous plaisait bien sur la papier.... Agandi Uganda Eco Lodge. Nous avons prévu d'y séjourner 4 nuits!

Ruhija est aussi propice à l'observation ornithologique autour du Mubwindi Swamp et aux community walks.

 

Les hébergements qui nous plaisent ne sont malheureusement pas proposés par Booking. Pour ce qui est du camping, il n'est pas nécessaire à priori de réserver à l'avance.

Notre parcours en Ouganda

Hakuna Matata!!


Télécharger
ROAD BOOK OUGANDA
En cliquant sur ce lien, vous pouvez télécharger notre road book pour ce voyage!!
OUGANDA 2022.pdf
Document Adobe Acrobat 221.0 KB

DÉPART

 

Lundi 18 juillet 2022 à 16h05, nous décollons de Roissy Charles de Gaulle pour Entebbe avec escale à Doha au Qatar, après une journée de transports épique, panne de trains à la Gare du Nord et pneu éclaté sur l'autoroute avec notre chauffeur UBER....

L'escale de nuit à l'aéroport de Doha fut longue....

 

Mardi 19 juillet 2022 à 16h20, nous atterrissons à Entebbe en Ouganda où nous attend Samuel de LABAAFRICA.  Après un rapide briefing, nous prenons possession de nos véhicules de location, un Landcruiser 76 et un Landcruiser V8, équipés respectivement d'une tente de toit pour 2 personnes et d'une tente de toit familiale pour 4 personnes. Nous avons aussi une tente de sol pour une personne. De toute évidence, les voitures ont pas mal bourlingué...

Nous passerons notre première nuit à Entebbe au Precious Guesthouse, proche de l'aéroport, face au jardin botanique et à deux pas d'un centre commercial. L'hôtel possède une grande chambre familiale, le cadre est sympa et la nourriture excellente.

Avec Samuel de LABAAFRICA


MURCHISON FALLS NATIONAL PARK

 

Mercredi 20 juillet 2022, au programme, départ à 6h30 d'Entebbe pour arriver vers 10h au Ziwa Rhino Sanctuary, faire le rhino-tracking, déjeuner sur place et reprendre la longue route pour le Parc Murchison Falls.

Seulement voilà, au moment de faire le plein d'essence à la station TOTAL, grande compagnie française tristement célèbre pour ses écocides notamment en Ouganda, nous nous apercevons trop tard que le pompiste a mis du diesel dans le réservoir au lieu du super, pourtant bien indiqué sur la trappe à carburant. Ce n'est que 3h30 plus tard que nous prendrons enfin la route... sans passer par le Ziwa Rhino Sanctuary, au grand regret des enfants!

Le voyage et l'aventure ont bel et bien commencé...

 

Nous mettrons 7h pour atteindre le Murchison Falls National Park, en passant par Masindi et l'entrée sud du parc, la Kichubanyobo Gate.

 

La route est très bonne, y compris après Masindi. Et pour cause, TotalEnergies, associée au géant pétrolier chinois CNOOC, ont grandement amélioré les infrastructures de la région dans le cadre de leur projet "climaticide et écocide" TILENGA/EACOP.

Sur les 426 puits de production de pétrole exploités par TotalEnergies, environ un tiers seront forés dans le Parc National Naturel des Murchison Falls. Un oléoduc chauffé et enterré de 1443 km traversera ensuite des aires naturelles sensibles en Tanzanie jusqu’au port de Tanga pour exporter le brut vers les Émirats Arabes Unis, la Chine, l’Inde, l’Allemagne, la France...et irriguer nos vies de hamsters affairés!

 

Nous avons passé 3 nuits superbes en camping au Murchison River Lodge. Le cadre est très beau, les sanitaires très propres et bien entretenus. Nous avons pris tous nos repas au restaurant du lodge, situé face  la rivière. Tous les jours, il est servi un repas unique délicieux avec option végétarienne. Une belle piscine permet de se détendre entre deux game-drive.

 

Trois nuits sur place nous semblent un minimum pour découvrir les lieux.

 

Pour se rendre aux pistes du parc, compter 25 minutes depuis le lodge. La route est bonne et la rivière se traverse maintenant avec un pont.

Devinez qui est à l'origine de sa construction?

 

Le parc est ouvert de 7h à 19h. Les pistes et les paysages du parc sont à couper le souffle, les animaux y sont très nombreux.

La grande vedette de ce parc est sans conteste la girafe...

 

Nous avons eu la chance d'apercevoir un léopard, de très près...

 

Nous avons aussi fait un boat-trip avec l'UWA (Ugandan Wildlife Authority) jusqu'aux chutes Murchison. Balade sympa sans être exceptionnelle

Lors de notre excursion la randonnée jusqu'aux chutes n'était pas possible.


KIBALE NATIONAL PARK

 

Nous quittons à regrets le Murchison Falls National Park le samedi 23 juillet 2022, direction le Kibale National Park en faisant un stop à Hoima à 3h d'une route en excellent état. Nous avons logé au Kabalega Resort Hoima, très bien pour faire étape.

 

Il nous faudra pas moins de 6h de route le lendemain pour atteindre Bigodi près du Kibale National Park et notre lodge, le Kibale Forest Camp.

La route se fait très bien et offre son lot de scènes de vie et de paysages à nos yeux ébahis.

 

Nous sommes restés deux nuits au Kibale Forest Camp, trop peu tellement nous nous y sommes sentis bien, tellement le personnel est agréable, le cadre apaisant, les repas délicieux, les tentes confortables, les massages revitalisants....

Pour 7, nous avions 2 tentes avec lit double et une tente avec 3 lits simples. Chaque tente possède sa salle de bains.

Le lodge est adossé au Bigodi Wetland où l'on peut observer beaucoup d'oiseaux et de singes. Autre avantage, le lodge est proche du village de Bigodi.

 

Au Kibale National Park, l'activité phare est le Chimpanze Tracking qui permet d'observer les chimpanzés dans leur milieu naturel et qui doit se réserver à l'avance. Il faut être au bureau de l'UWA avant 8h, la marche démarrant à 9h pour 3h de randonnée. Le bureau de l'UWA est à 8 km du lodge. Sur place, drôle d'ambiance où les tenues des rangers armés de kalachnikov côtoient celles des touristes apprêtés soit pour l'ascension d'un sommet ou bien pour un remake de "Out Of Africa". Avec nos jeans et nos baskets, nous détonnions quelque peu....

Honnêtement, nous avons été un peu déçus par l'expérience, trop de monde sur place, trop peu de marche en forêt ou peut-être trop d'attentes de notre part! Néanmoins, nous avons rencontré de nombreux touristes qui ont été enchantés, certains ont même croisé des éléphants...

Gageons que l'activité permette la préservation des chimpanzés et pour cela nous sommes heureux d'y avoir contribué!

Il est aussi possible de participer à des night-walk, des bird-watching ou des butterfly-watching...

 

Une expérience à ne rater sous aucun prétexte est le Community Walk avec l'agence BISCOTA et son guide Deo. Pendant 5h, nous sommes partis à la rencontre des locaux, des moments exceptionnels de partages, d'échanges, de sourires où chacun est l'ambassadeur du monde qu'il incarne malgré lui et où l'objectif est de faire fondre la glace de l'ignorance.

En Ouganda, les échanges avec les locaux sont très faciles car la langue officielle est l'anglais, enseigné à l'école dès le plus jeune âge.

Nous avons combiné dans la journée le Community Walk avec le Bigodi Swamp, mais il est plus sage de consacrer du temps au Bigodi Swamp pour augmenter ses chances d'apercevoir tous les singes et oiseaux que le parc abrite. Prévoir une bonne demi-journée pour le Bigodi Swamp.

En faisant le Chimpanze Tracking, le Community Walk, le Bigodi Swamp, il faut compter au moins 3 jours complets sur place.

Notre guide Deo que vous pouvez joindre les yeux fermés au +256 788 757876

 

Pour explorer davantage la région de Fort Portal, nous avons campé au Lake Nkuruba Nature Reserve, un lieu difficile d'accès, mais dans un cadre naturel superbe où, tous les matins et soirs, le spectacle est garanti par les singes Vervets, Black and White Colobus et Red Colobus. Il faut compter 1h30 de pistes difficiles pour s'y rendre depuis Bigodi. Ce jour-là, notre application préférée en voyage, Maps.Me, nous a joué des tours...

 

Nous y avons passé une seule nuit, mais il est conseillé d'y rester plus longtemps tant il y a de choses à faire et à voir dans la région. Un de nos campings préférés! Tous les repas peuvent être pris sur place.

 

Nous y avons fait la rencontre d'un guide français Frédéric LEPRON, installé en Ouganda et qui organise des voyages sur mesure avec sa société Magic Ugandan Life. Frédéric LEPRON est joignable au +33 6 03 22 17 36 ou +256 703 089739. Il était accompagné ce jour-là de sa femme originaire du Burundi et d'un client, un célèbre photographe animalier professionnel.


QUEEN ELISABETH NATIONAL PARK

 

Mercredi 27 juillet 2022, nous prenons la route pour le Queen Elisabeth National Park, situé à 2h30 de Lake Nkuruba. En passant l'équateur, les paysages changent, deviennent plus arides.

Nous avons passé 2 nuits au Queen Elisabeth Bush Lodge. Le lodge offre différents types d'hébergement dont des tentes non self-contained pour deux personnes avec vue sur le Kazinga Channel reliant les lacs Edouard et George. Le camp est très fréquenté par les animaux, notamment les éléphants et les hippopotames. Emile s'est retrouvé nez à trompe avec un éléphant en sortant des toilettes et le lendemain au petit déjeuner, 2 hippopotames se sont affrontés dans le camp offrant une grande frayeur à tout le monde.

Le lodge est situé à seulement 10 minutes de l'entrée du parc par la Katunguru Gate. Un lieu hautement recommandable!

L'éléphant qui a croisé la route d'Emile

 

Nous avons fait des game-drive du côté de Mweya, mais aussi de Kasenyi Plains. A l'évidence, le parc abrite moins d'animaux qu'à Murchison Falls. Malgré cela, nous avons pu observer une hyène, des lions et surtout beaucoup d'éléphants et d'hippopotames.

Pour observer éléphants et hippopotames, rien de tel qu'un boat-trip. Alors que la plupart des boat-trip se font du côté de Mweya, nous avons préféré le démarrer au village de Kasenyi. Pour cela, nous avons réservé un game-drive avec un guide qui nous a déposés au village de Kasenyi où nous attendaient deux guides sur leur embarcation pour remonter le Kazinga Channel jusqu'à notre lodge. Nous étions seuls sur la rivière pendant toute la durée de la navigation. Nous avons approché de très près les groupes d'éléphants et d'hippopotames. Frissons garantis pour un spectacle de toute beauté. Au total la sortie game-drive + boat-trip aura duré 5h.

Pour voir des félins, il est aussi possible de réserver un "CatsTracking" au cours duquel vous êtes certains d'apercevoir des lions ou des léopards équipés de colliers GPS. Les véhicules sont les seuls autorisés à sortir des pistes pour approcher au plus près les félins.

L'activité très bien vendue nous a semblé peu recommandable...

 

Pendant notre séjour au Queen Elisabeth National Park, entre deux game-drive, nous avons pris le temps de voir les gorges de Kyambura, très photogéniques, et de prendre un verre au très chic Kyambura Gorge Lodge. Aux gorges de Kyambura, il est possible d'observer des chimpanzés, accompagnés d'un guide. Non loin de là se trouvent les Twin Lakes.

 

Tous les jours à 8h, on peut assister au retour des pêcheurs au pied du pont enjambant le Kazinga Channel.

Kyambura Gorge

Sur la photo, Innocent qui appelait affectueusement Manuel, Papa...


BWINDI IMPENETRABLE FOREST

 

Vendredi 29 juillet 2022, nous prenons la direction de la Forêt de Bwindi, en faisant un stop d'une nuit à Ishasha, la partie sud du Queen Elisabeth National Park, où nous logerons en camping au Enjojo Lodge. La piste qui traverse le parc est très belle et offre pas mal de surprises, ratel, éléphants traversant la piste... Il nous faudra 2h pour atteindre l'Enjojo Lodge.

Ishasha est connue pour ses Tree Climbing Lions, des lions qui grimpent aux arbres. Nous ne ferons pas de game-drive pour les rechercher, préférant installer notre camp, jouer au foot avec les enfants et se reposer!

Le lendemain samedi 30 juillet 2022, nous reprenons la piste qui nous mène à Ruhija, que nous atteignons au bout de 5h après avoir traversé des paysages de toute beauté. La piste qui se prend à Kanyantoroogo doit être éprouvante et difficile par temps de pluie!!

 

Nous avons réservé deux bungalows familiaux pour 4 nuits à l'Agandi Uganda Ecolodge, un superbe lodge situé à plus de 2000 mètres d'altitude, offrant des vues sur la Forêt de Bwindi. Nous ne sommes pas prêts d'oublier son staff, Moses, Elisabeth, Steeve, Innocent... les bouillottes dans les lits pour parer aux nuits fraiches, les jeux autour du poêle, les repas délicieux...

C'est ici que nous avons entendu pour la première fois une expression qui résume bien l'Ouganda: "In Ouganda, all is very much possible"....

 

Lundi 1er août 2022, nous avons rendez-vous avec les gorilles des montagnes, un temps fort et attendu de notre voyage en Ouganda. Les bureaux de l'UWA se situent à seulement 10 minutes en voiture du lodge. Il faut arriver à 7h30 pour assister aux danses traditionnelles de bienvenue, s'ensuit le briefing à 8h et un départ à 8h30. Ne pas oublier son permis gorilles et une copie du passeport.

Notre groupe réduit était constitué de Jean-Jacques, Catherine, Manuel et d'un couple d'italiens, nous étions escortés par 2 rangers armés.

La famille de gorilles qui nous a été attribuée était composée de 10 individus, la famille Kyagurilo.

La marche d'approche aura duré 1h30 avec de beaux dénivelés au milieu d'une forêt très dense. Mais pas de difficultés particulières.

 

Quelle émotion lorsque nous nous retrouvons face à face avec les gorilles, impressionnants de puissance et de tranquilité. Jamais nous nous sommes sentis en insécurité. Nous passerons 1h en leur présence à savourer chaque instant.

 

Autre temps fort de notre séjour à Ruhija, la rencontre avec les locaux. Depuis le lodge, le village est accessible à pieds. Nous y avons fait la rencontre de Teddy, une jeune fille de 16 ans qui a été notre guide et qui nous a beaucoup touchés... C'est elle qui organisait les parties de football avec les enfants, très nombreux du village, c'est elle qui nous servait d'interprète, qui nous a fait visiter le marché qui a lieu tous les mardis en fin d'après-midi.

Nous avons aussi participé à un Community Walk durant lequel nous avons visité un orphelinat et fait la rencontre de Pigmées Batwa chassés en 1991 de la Forêt de Bwindi, lorsqu'elle a été classée en parc.

 

Attention, tous les Community Walk ne sa valent pas. Il faut absolument éviter de le faire avec Ruth qui possède au moins deux boutiques d'artisanat dans le village. Ruth ment aux touristes et exploite la misère à son profit, elle est connue dans tout Bwindi.

Pour un Community Walk éthique, adressez-vous à Agandi Uganda...

A droite Teddy....

Les Muzungu que nous sommes, n'oublieront jamais tous ces visages...


LAKE MUTANDA

 

Mercredi 3 août 2022, nous devons quitter Ruhija pour le Lac Mutanda. Nous sommes profondément tristes de quitter nos amis. Ruhija et ses habitants nous ont marqués. Grâce à eux, chaque jour était un jaillissement d'imprévus, de rencontres, de sourires. Leurs conditions de vie difficiles n'ont pas entamé leur appétit d'existence, comme en témoigne leur joie spontanée. Quelle leçon de vie, quelle gifle à nos visages cuirassés...

MERCI...

 

Avant de rejoindre le Lac Mutanda, nous devons passer par Kisoro pour changer les amortisseurs de notre voiture, mis à rude épreuve sur des routes difficiles. Kisoro est à 2h de pistes et 1h de route goudronnée de Ruhija.

Kisoro se situe à seulement 12 km du Congo et de zones de guerre. Un énorme camp de réfugiés se dresse au milieu de la ville avec son lot de misère et de malheurs. Oscar, Emile et Julien sont affectés par ce qu'ils voient.

 

Samuel de LABAAFRICA nous a organisé un rendez-vous avec un garagiste qui en moins d'1h30 aura changé les amortisseurs. Malgré cela, ils continueront de couiner à chaque bosse... Je pense que tous ceux qui ont travaillé sur la voiture ne devaient pas être formés!

 

Il faudra 1h de mauvaise mais superbe piste pour atteindre le Lac Mutanda et notre lodge le Mutanda Lake Resort.

 

Le Lodge est situé dans un environnement magnifique, tous les bungalows ont une vue sur le lac, avec de plus belles vues pour les bungalows 8 à 18. Quelques petits bémols toutefois, des prix élevés des activités, une clientèle exclusivement néerlandaise qui donne à l'ensemble une ambiance chalet de montagne en nous faisant oublier que nous sommes en Afrique. Malgré tout, un lieu superbe où nous passerons 2 nuits délicieuses et où Emile fêtera ses 12 ans.

 

Le lodge propose de grandes chambres familiales. Attention l'accès au lodge par une piste très pentue peut être impressionnant, notamment par temps de pluie. Au moment de quitter le lodge, nos amis n'ont pas réussi à monter la pente et se sont fait aider par un guide présent au lodge. Il faut se mettre en position 4 roues motrices, mode low.

 

La vue depuis notre chambre avec en toile de fond un volcan situé au Congo

Ambiances et paysages du lodge

La pétillante Pauline avec ses "boyfriends"

 

A la faveur d'une journée ensoleillée, nous sommes sortis de l'enceinte feutrée du lodge pour visiter sans guide les environs. Il aura fallu moins de 10 minutes pour être escortés par une myriade d'enfants curieux, joyeux et joueurs. A notre grand étonnement, ils ne sont pas habitués à voir des touristes... Pourtant, le voyage n'a de sens que s'il permet d'aller à la rencontre des autres, de leur culture, de leurs différences! C'est là toute l'alchimie du voyage.

Nous espérons de tout cœur leur avoir apporté un peu de bonheur pendant cette journée où nous avons donné de notre personne en chantant, dansant, faisant les pitres... L'allégresse des enfants a cette faculté de nous faire retomber en enfance, nous dépouillant de tout le superflu. Ces moments passés avec les enfants sont un vrai bain de jouvence, ils revêtent les couleurs de notre enfance...

Cette nuit en fermant les yeux, il suffira de faire passer derrière nos paupières le fabuleux spectacle de cette journée pour s'endormir heureux et rassérénés.


LAKE BUNYONYI

 

Vendredi 5 août 2022, nous quittons le Lac Mutanda pour le Lac Bunyonyi. Les managers du Mutanda Lake Resort nous conseillent de passer par Kisoro et d'éviter les raccourcis par des pistes devenues mauvaises avec les pluies récentes. A Muko, nous prenons malgré tout une piste qui nous mène sur 30 km au lac Bunyonyi et qui s’avèrera difficile... Au total, nous mettrons 4h pour rejoindre le Lac Bunyonyi depuis le Lac Mutanda.

 

Arrivés au lac Bunyonyi où nous n'avions rien réservé, nous nous rendons à l'Edirisa Camping, sans y rester car l'emplacement des véhicules avec tentes sur le toit n'est pas terrible. Dommage car l'emplacement du camping est vraiment très bien!

Nous y rencontrons un guide Yobu, ami de Samuel, qui nous propose d'abord un hébergement communautaire trop éloigné du lac et ensuite un hôtel au bord du lac, le Birdnest Resort dont il connait le manager qui nous propose un prix réduit. Nous décidons de n'y passer qu'une nuit au lieu des deux imaginées et réservons avec Yobu une sortie bateau le lendemain sur le Lac Bunyonyi.

Le Birdnest Resort

 

Après le calme et la beauté du Lac Mutanda, le Lac Bunyonyi nous a semblé moins beau, plus touristique. C'est la raison pour laquelle nous y avons écourté notre séjour, préférant rallonger le temps passé au Lac Mburo, notre prochaine étape.

La sortie en bateau le samedi 6 août 2022 à l'aube avec notre guide Yobu fut néanmoins très agréable. Pour contacter Yobu +256 776 720059


LAKE MBURO

 

Samedi 6 août 2022, après notre boat-trip matinal avec Yobu, nous prenons la route pour le Lac Mburo. Le trajet qui dure 4h30 se fait sur route goudronnée qui s'avère stressante et dangereuse avec les bus et les taxis qui doublent sans visibilité, avec les très nombreux villages traversés. Les pistes nous manquent déjà...

Malgré tout, le spectacle offert par le tapis de goudron qui serpente devant nous et auquel s'accrochent toutes les formes de vies, nous subjugue aux sons des "hello Muzungu" et des sourires bienveillants.

 

Sans avoir réservé au préalable, nous avions repéré le Leopard Rest Camp qui s'est avéré une très bonne option pour le camping, avec de beaux espaces de détente, un billard, de superbes levers et couchers de soleil et une clientèle jeune et routarde. Nous y avons passé 3 nuits.

Le lodge est situé à 5 minutes en voiture de l'entrée du parc.

Nous avons aussi visité au cours de nos game-drive l'Eagle's Nest et sa superbe vue, ainsi que le très chic Kigambira Lodge. Nous avons préféré l'ambiance et le cadre du Leopard Rest Camp.

Photos du Leopard Rest Camp

Photos du Kigambira Lodge

 

Le Parc Mburo est petit et il n'y a ni éléphants, ni lions. Mais on peut y observer de nombreux zèbres absents des Parcs Murchison Falls et Queen Elisabeth. La parc abrite aussi une cinquantaine de léopards et nous avons eu la chance d'en apercevoir deux, à quelques pas de l'entrée par la Nshara Gate. Les paysages du parc sont très beaux. Ne pas hésiter à demander aux rangers où sont les animaux pour savoir quel track faire.

Il est possible de faire du vélo dans le parc ou même de s'y promener à pieds, mais toujours accompagnés d'un ranger armé.


MABAMBA SWAMP

 

Mardi 9 août 2022, nous reprenons la route pour Entebbe et plus précisément pour le Nkima Forest Lodge afin d'y observer le fameux Bec-en-Sabot du Nil. Le lodge se situe à 3h30 de route goudronnée et 45' de piste du Lac Mburo, il est bâti au sommet d'une colline qui offre de superbes vues sur le Mabamba Swamp et où il est possible d'observer de très nombreux singes Vervets et Enkima ainsi que des Hornbill et Turacos. Le lodge possède une belle piscine et comme partout le staff est d'une infinie gentillesse. Et que dire des repas, les plus succulents de tout notre séjour!

Un lieu parfait pour finir en beauté ce superbe voyage. Nous y avons passé 2 douces nuits.

Points de vues depuis la colline du lodge

Hornbill et singe Enkima autour du lodge

 

Le lendemain de notre arrivée, nous avons réservé par le biais du lodge une excursion en bateau pour observer les oiseaux du marais et notamment le Shoebill ou Bec-en-Sabot du Nil. L'embarcadère se situe à 10 minutes en voiture ou bien 30' à pieds du lodge. L'excursion dure environ 2h et permet d'observer de nombreux oiseaux dans un très bel environnement.

Un jeune Shoebill


Jeudi 11 août 2022, dernier jour en Ouganda, nous avons rendez-vous avec LABAAFRICA à l'aéroport pour restituer nos voitures et prendre notre avion qui décolle à 17h30 de l'aéroport d'Entebbe.

Pour rejoindre l'aéroport depuis le lodge, il faut se rendre au village de Buwaya et prendre un bac où l'on peut embarquer avec les voitures. Le trajet est gratuit et dure moins de 20 minutes. Attention, seules 8 voitures peuvent embarquer à chaque trajet, il faut se présenter à l'embarcadère avec au moins 30' d'avance. Du lodge à l'aéroport, compter 1h30 au total.

 

Ainsi s'achève ce merveilleux voyage en Ouganda qui nous a offert suffisamment de souvenirs pour nous tenir compagnie pendant très longtemps, "assez de musique dans le cœur pour faire danser nos vies" Celine

 

L'Ouganda s'offre généreusement à tous les cœurs aventureux qui pensent que le luxe ne se niche pas dans le marbre des palaces mais dans la chaleur des relations humaines, qui sont persuadés que le sel d'un voyage réside dans la rencontre avec les autres, dans les sourires dévorants des enfants, qui pensent que le bonheur se traque au quotidien, qu'il est toujours à portée de mains, d'un regard, d'un sourire...

L'Ouganda est un pays bouleversant qui vous fera goutter à la quintessence africaine, celle dont on ne se remet pas, qui vous hantera pour toujours et qui vous poussera à jamais à vous jeter dans vos valises pour la retrouver.


Informations pratiques:

Formalités d'entrée au pays en juillet 2022:

  • Visa obtenu en ligne une semaine avant le départ au prix de 50$ par personne, sur ce SITE. Le site ne fonctionnant pas toujours correctement, notez bien au moment de l'inscription le numéro d’enregistrement de votre dossier qui sera utile pour connaître l'avancement du dossier. Penser aussi à imprimer la délivrance du visa à présenter à l'arrivée.
  • Vaccination contre la fièvre jaune.

Santé:

  • Nous avons pris un traitement contre le paludisme, l'Atovaquone/Proguanil EG 250 mg/100 mg, en le démarrant le premier jour et en le poursuivant une semaine après notre retour en France. Sur place, nous avons croisé pas mal de moustiques!

Voyager en self-drive ou avec un guide/chauffeur:

  • A refaire, nous partirions à nouveau en self-drive sans la moindre hésitation. Cette manière de voyager nous offre davantage de libertés et nous semble plus propice aux rencontres, à l'imprévu. Très franchement, nous n'avons pas vu d'obstacles majeurs au self-drive. En outre le pays nous est apparu très safe. Quant au loueur de voiture, LABAAFRICA fut très sérieux et réactif. Le Landcruiser V8 s'est montré très confortable, puissant mais très gourmand. Le Landcruiser 76, possède un très grand réservoir de plus de 100 litres et consomme très peu de diesel. En revanche, il est un peu poussif. Dans l'ensemble, pas de grosses surprises avec les voitures de location, les pneus ont tenu la route, pas de crevaisons, les tentes sur le toit étaient confortables, y compris celle à 4 personnes.

Argent:

  • Dans pratiquement tous les hébergements, il est possible de payer en carte bleue. Une exception dans notre cas, le Murchison River Lodge où il a fallu payer en cash. Les entrées aux parcs peuvent aussi être payées en carte bleue. Les euros et les dollars sont acceptés partout. Pour retirer du liquide, nous allions aux guichets de la Stanbic Bank, présente dans toutes les villes. Retraits limités à 1 000 000 de shillings ougandais, environ 250€, mais il est possible de renouveler l'opération. Attention, certaines stations TOTAL ou SHELL ne prenaient pas la carte bleue.

Les Routes:

  • A la lecture de blogs avant le départ, nous nous attendions au pire. Au final, rien de terrible, il faut rester très concentré et vigilant en villes et sur les routes goudronnées. Comptez 40 à 50 km/h de moyenne sur routes goudronnées et 15 à 30 km/h sur pistes. Pour se repérer, préférez Google maps à Maps.Me. Ce dernier nous a souvent égarés, nous faisant emprunter des chemins parfois très escarpés. Quelques policiers essaieront de vous soutirer de l'argent, gardez le sourire et faites mine de ne pas parler anglais... Méthode employée avec succès à deux reprises par nos amis. Ces policiers sans scrupules représentent une minorité!

Communications:

  • Depuis les dernières élections présidentielles en Ouganda, il est nécessaire de télécharger un VPN pour se connecter à Facebook. Pour communiquer nous avons acheté une carte SIM MTN qui permet d'avoir de la connexion internet et d'appeler en WhatsApp. Pour les appels téléphoniques, nous avons acheté un crédit de 5 000 shillings ougandais, suffisant.

Sens du parcours:

  • En préparant le voyage, nous nous sommes longtemps interrogés sur le sens du parcours, commencer ou finir par le Murchison Falls National Park!!? Au final, nous avons commencé par le Murchison Falls National Park pour se poser un peu au début du voyage et recharger les batteries. Si vous souhaitez garder le meilleur pour la fin et aller crescendo dans les parcs naturels, alors il est préférable de finir par le Murchison Falls National Park...

N'oubliez jamais qu'en Ouganda "all is very much possible"

HAKUNA MATATA!



Partager cette page sur:


Commentaires: 1
  • #1

    Martine MASSET (vendredi, 02 septembre 2022 11:21)

    Merci de nous faire partager votre périple bien organisé et détaillé en Ouganda. Les photos sont superbes et donnent envie d'y aller : celles des gorilles sont vraiment impressionnantes !
    C'est très sympa de vous suivre dans votre parcours à travers vos commentaires sur les différentes étapes parcourues.
    Merci beaucoup !
    Martine et Christian MASSET