PAKSE


Premiers pas au Laos, à Pakse...

Vendredi 11 janvier 2019

Nous devons quitter notre petit paradis, La Palmeraie d’Angkor.

Le plus dur dans ce voyage est de laisser à chaque fois des lieux où nous avons appris à vivre. Heureusement que nous repartons toujours le cœur rempli d’amitiés toutes neuves...

 

Notre avion pour Pakse au Laos décolle à 14h40. Nous sommes au total 10 passagers, ce qui inquiète beaucoup Oscar. A la lecture sur l’avion du nom de la compagnie, Lao Airlines, il s’est même exclamé : « Regarde, il manque même le S à Laos… ».

Au final, le vol d’une heure pour atteindre Pakse s’est bien passé.

Après de longues formalités de délivrance de nos Visas, nous prenons un taxi qui nous mène chez NKM, une guesthouse tenue par Nicolas, un français marié à une laotienne, Khiao et leur fille de 13 ans, Marie. Si vous avez suivi, vous obtenez NKM

La guesthouse est admirablement bien placée face au Mékong et au soleil couchant. Les propriétaires sont charmants, quant aux repas délicieux de Khiao, ils ont réussi à convertir Ruben à la nourriture asiatique, même s'il n'avait pas trop le choix . Ruben a tout de même réussi à se nourrir de pâtes bolognaises pendant tout le séjour au Cambodge, alors que la nourriture y était exquise.

 

 

Nous logerons 2 nuits chez NKM.

Le lendemain de notre arrivée, grâce aux conseils de Nicolas qui a fait un travail bluffant pour répertorier et cartographier tous les sites remarquables du Sud Laos, nous partons découvrir le vieux marché de Pakse, accompagnés de Marie, qui parle couramment le français et avec qui les enfants ont tout de suite sympathisé. Le marché est très impressionnant, surtout les rayons viandes et poissons. En sortant, nous n’avions plus d’appétit…

 

 

Nous enchaînons par une petite randonnée dans Pakse à partir des sentiers crées par Nicolas et que l’on a même pu télécharger sur Maps.Me. Au final, grâce au travail de Nicolas, Pakse, qui est souvent décrite sur les guides comme peu intéressante, devient un lieu plein de trésors cachés à découvrir en toute intimité… et où il est finalement possible de passer plusieurs jours.

 

 

Dimanche 13 janvier 2019

Nous partons pour le Plateau des Bolovens. Au départ, nous avions imaginé faire ce road trip de 200 km en moto. Mais avec les enfants, Nicolas nous en a dissuadés. Du coup, nous sommes partis en minivan pour Tad Lo en début de matinée, en laissant une partie de nos affaires à la guesthouse où nous devons revenir dans 3 jours...


La suite de notre voyage au Laos sur le Plateau des Bolaven, c'est ICI


Commentaires: 0