SIEM REAP


Premiers pas en Asie au Cambodge, à Siem Reap...

Mercredi 2 janvier 2018

Nous décollons de Sydney à 22h15 pour atterrir à Kuala Lumpur à 3h50, heure locale (6h50, heure de Sydney). L'aéroport international de Kuala Lumpur est immense et nous avons du mal à trouver des places assises confortables pour nous reposer avant notre vol pour Siem Reap de 13h30. Du coup, nous décidons de louer une chambre familiale dans un des hôtels de l'aéroport pour dormir, se doucher et se restaurer.

 

Après deux heures d'un vol tranquille avec la compagnie Air Asia, nous atterrissons à 14h35 à Siem Reap. Rapidement nous obtenons notre visa à l'arrivée (Visa on arrival), pour lequel il faut débourser 150$ (30$ par personne) en argent liquide et fournir une photo d'identité. Pour info, il y a un distributeur sur place et si comme nous, vous avez oublié vos photos dans votre valise, pas de panique, ils vous prennent en photo pour 2$ par personne.

 

A la sortie, un chauffeur de l'hôtel La Palmeraie d'Angkor nous attend. Quinze minutes après, nous découvrons ce qui sera notre havre de paix pour 8 nuits. L'hôtel est superbe avec son jardin tropical, sa piscine et son architecture élégante. Nous sommes conquis!

 

 

L'hôtel est tenu par un français amoureux de l'Asie et du Cambodge, Frédéric, d'une grande gentillesse, très professionnel, jamais avare de bons conseils et qui a tout fait pour rendre notre séjour confortable et inoubliable. Nous ne connaissions pas l'Asie et comme introduction nous ne pouvions rêver mieux!

Un jour, nous avons posé aux enfants la question: "quel est votre temple préféré?". Ils ont répondu La palmeraie d'Angkor...

MERCI Frédéric et un grand merci à ton personnel si attachant. Nous ne sommes pas prêts d'oublier leurs massages, leurs repas, leurs sourires!

 

 

Pour nous déplacer dans Siem Reap et pour visiter les Temples d'Angkor, l'hôtel avait mis à notre disposition un tuk tuk, conduit par Toy, un tuk tuk driver extrêmement prudent, au visage souriant, pétri d'astuce et d'intelligence.

Il est aussi possible de se déplacer en louant des motos, mais avec les enfants, nous y avons renoncé, au moins pour cette étape... Attention, les distances entre Siem Reap et les temples ou entre les temples sont importantes. Nous déconseillons les vélos, surtout avec des enfants.

Malgré une anarchie apparente sur les routes, nous ne nous sommes jamais sentis en danger. Les cambodgiens à Siem Reap ne roulent pas vite et semblent avoir leur propre code de la route. Mais quel spectacle!

 

 

Autant le dire tout de suite, le Cambodge nous a envoutés, petits et grands. A notre grande surprise et joie, les enfants ont adoré, y compris Oscar!

Malgré le bruit, malgré la poussière, malgré les odeurs, malgré la saleté, malgré les plastiques qui recouvrent tout d'un hideux manteau d'Arlequin, le charme opère sans que l'on sache tout de suite pourquoi.

Ici, chaque jour est un jaillissement d'imprévus, de nouveautés, partout des scènes de vie ordinaires se transforment pour nous en spectacle incroyable. Tous nos sens sont sollicités et restent en éveil. Nous nous sommes sentis fondre de plaisir.

Le Cambodge vous saute au regard comme un enfant heureux vous sauterait au cou et cela fait du bien...

 


Mechrey Floating Village

Un matin, nous sommes allés au Mechrey Floating Village, un village flottant proche du Grand Lac, le Tonlé Sap, le cœur du Cambodge. Le Tonlé Sap, alimenté par le Mékong, est le plus grand lac d'eau douce d'Asie du Sud-Est qui fournit poissons et irrigation à la moitié de la population du Cambodge.

Pour s'y rendre, il faut prendre une voiture, car en tuk tuk la route est trop difficile. Il est préférable de partir tôt, de bonne heure sous une belle lumière, les scènes de vie dans les villages qui s'éveillent sont magnifiques.

Arrivés sur place au bout d'une petite heure, nous sommes montés à bord d'un bateau pour environ 2h de balade aquatique à la découverte de ces villages qui vivent au rythme du Tonlé Sap. Malheureusement, notre chauffeur, un adolescent, ne parlait pas anglais. Il s'est contenté de nous déposer dans une ferme aux crocodiles, qui vend aussi des souvenirs et des vêtements où pour contribuer à l'économie locale, nous avons fait quelques emplettes... Une belle matinée qui permet aussi de marquer une pause dans la visite des Temples.

 


Soirée au Cirque Phare

Les spectacles donnés sous le chapiteau de Phare à Siem Reap sont bien loin du cirque classique avec son cortège d’animaux. Ici, à travers acrobaties, danses, mimes, musiques et autres pirouettes de scène, des artistes bourrés d’énergie et de talents vous racontent, avec beaucoup d’agilité, d’humour et de poésie, des histoires cambodgiennes qui ont pour thème la discrimination, la guerre ou encore les croyances populaires.

Baptisé Big Top, le chapiteau accueille des représentations toute l’année. Tous les 6 jours, le programme change. Divers spectacles préparés par les artistes sont ainsi présentés tour à tour.

 

Le spectacle auquel nous avons assisté s'intitulait "Same Same But Different". Il met l’accent sur les différences entre Cambodgiens et visiteurs étrangers.

Un spectacle hallucinant à ne manquer sous aucun prétexte!

 


Les Temples d'Angkor


La région d'Angkor (du sanscrit nagara, "capitale"), qui borde le Grand Lac Tonlé Sap, a été habitée depuis l'époque néolithique. Mais l'histoire d'Angkor et des Temples, telle que nous la connaissons aujourd'hui, commence au IXème siècle, au moment où le jeune roi Jayavarman II s'autoproclame souverain suprême des Khmers et établit sa capitale d'abord sur le Phnom Kulên, puis non loin de l'actuelle Rolûos.

 

Le commerce offrit aux Khmers leurs premiers contacts culturels avec l'Inde et fit entrer chez eux l'Hindouisme et le Bouddhisme. On imagine que la prospérité de l'Inde fut attribuée à la protection divine et que les Khmers, pour les imiter, commencèrent à installer ces dieux et leur construire des Temples afin de s'attirer leur bienveillance.

 

Entre 800 et 1 300 de notre ère, les dieux-rois ont chacun tenté de surpasser leurs prédécesseurs en érigeant des Temples sans cesse plus grands, plus imposants, plus harmonieux, dont l’aboutissement est Angkor Vat, le plus grand édifice religieux au monde, bâti au XII ème siècle sous le règne de Sûryavarman II...

 

Pour bien comprendre ce qu'est un Temple Khmer, il faut d'abord savoir que ce n'était pas un lieu de réunion des fidèles, mais le palais d'un dieu, qui y était installé afin de répandre ses bienfaits sur ses fidèles et en particulier sur le fondateur et sa lignée.

Un grand Temple n'est pas un vaste palais pour un seul dieu, mais une réunion de sanctuaires multiples avec une divinité principale en son centre.

En tant que résidence d'un dieu, ou des dieux, le territoire sacré sur lequel le Temple est implanté est une image de l'univers, où les dieux résident sur le Mont Meru, le centre du monde, entouré par l'Océan Primordial.

 

Chaque jour, nous commencions la visite des Temples, le matin de bonne heure, vers 7h30, l'heure à laquelle ils s'ouvrent aux visites (sauf Angkor Vat, Phnom Bakheng et Pré Rup qui ouvrent à 5h pour le lever de soleil et ferment à 19h pour le coucher de soleil). Vers 11h30, nous déjeunions à l'hôtel ou en ville. De 13h à 16h, nous profitions de l'hôtel pour nous reposer avant de retourner visiter les Temples de 16h à 17h30 (heure de fermeture de la plupart des Temples). A deux reprises, nous sommes restés tout l'après-midi à l'hôtel...

 

Certains Temples comme Angkor Vat, Le Bayon, Ta Prohm ou Banteay Srei sont littéralement pris d'assaut par les cars de touristes chinois et coréens, très nombreux, très bruyants, très indisciplinés, ôtant immédiatement au site tout son charme. Nous l'avons vécu au Bayon.

Pour les éviter, la meilleure solution est de visiter ces "Temples vedettes" dès l'ouverture ou entre 11h et 13h.

En règle générale, il ne faut surtout pas négliger les horaires de visite des Temples, à la fois pour éviter l'affluence, mais aussi pour bénéficier de la meilleure lumière sur les édifices.

 

Nous avons assisté au lever de soleil sur Angkor Vat, à faire une fois, mais là encore beaucoup de monde! Le lever de soleil sur Phnom Bakheng est très beau et vous serez presque seuls...

 

Les couchers de soleil sur les Temples ne sont pas formidables en cette saison, car il n'y a presque pas assez de nuages. En revanche il y a beaucoup de monde sur les Temples Phnom Bakheng et Pré Rup pour ce cérémoniel. Selon nous pas indispensable!

Un bon plan : le coucher de soleil sur Phnom Krom avec vue sur le Tonlé Sap, les rizières et très peu de monde. La route pour y aller depuis Siem Reap est superbe. Nous avons assisté à un très beau coucher de soleil sur le plan d'eau à Neak Pean après avoir visité en fin d'après-midi et en toute intimité le sublime Prea Khan.

 

Nous avons apprécié la durée de notre séjour à Siem Reap, 8 nuits. Elle nous a permis de faire les visites sans courir et sans enchainer les Temples, de laisser du temps aux souvenirs pour se dissoudre, de ne pas saturer les enfants, d'explorer la ville grouillante de vie de Siem Reap et de partir à la découverte de ses environs.

Nous pensons qu'une semaine est un minimum à consacrer à Siem Reap et aux Temples d'Angkor. Il est étonnant de voir à quel point les Temples sont tous différents entre eux, mais aussi aux différentes heures de la journée.

Concernant la météo, il a fait beau tout le séjour, avec des températures fraiches en soirée et en matinée qui montent vite dans la journée.

Nous présentons ci-dessous les différents Temples visités par ordre chronologique durant notre séjour à Siem Reap.

Si vous n'êtes pas férus d'architecture, de temples, de vielles pierres et que Vishnou, Shiva, Brahma ou Bouddha ne vous intéressent pas, nous vous conseillons d'arrêter ici la lecture, car nous nous sommes littéralement lâchés sur les photos, tant nous avons pris du plaisir à visiter les Temples...


Preah Kô


Bakong


Phnom Krom


Phnom Bakheng


Ta Prohm


Banteay Kdei


Porte Sud Angkor Thom


Le Bayon


Le Baphuon


La Terrasse des Eléphants et la Terrasse du Roi Lépreux


Ta Keo


Ta Nei


Mébon Oriental


Prè Rup


Banteay Srei


Banteay Samré


Angkor Vat


Preah Khan et Preah Neak Poan


Le Cambodge a un charme fou, le charme du temps sédimenté, le charme du bouillonnement des cultures et de l'histoire, le charme d'un passé dramatique et fastueux.

Mais le vrai trésor du Cambodge ne réside pas seulement dans ses Temples engloutis par la jungle, avec leur divinité de pierres souriant au silence. Il tient aussi à sa population au regard étincelant (70% de la population a moins de 30 ans) qui vous laisse un souvenir impérissable.

C'est peut-être ce qui nous a fait le plus défaut en Australie, plus qu'ailleurs depuis le début de notre voyage...

 

L'Asie, on aime ou on déteste, parait-il!

Nous avons l'impression que nous allons l'adorer, tant le Cambodge nous a étourdis de bonheur et émus jusqu'aux larmes...


La suite de notre voyage au Laos, à Paksé, c'est ICI


Quelques chiffres...

 

Voici quelques chiffres et informations qui, nous l’espérons, pourront aider de futures familles vagabondes.

 

Notre programme a été le suivant :

  • Jour 1 :

Arrivée de Kuala Lumpur à 14h30, installation dans notre hôtel La Palmeraie d’Angkor, où nous avons passé l’après-midi et la soirée. Quelques mots sur l’hôtel. Nous avons longtemps hésité à y séjourner, car le tarif à la nuit 192€, pour un bungalow familial était très au-dessus de notre budget. Aujourd’hui aucun regret, l’hôtel est superbe, bien placé, le personnel attachant et le propriétaire Frédéric, un français, a tout fait pour que notre séjour soit parfait. L’hôtel propose 4 chambres pour 2 ou 3 personnes, une chambre familiale pouvant accueillir 6 personnes et même une villa pour 10 personnes. L’hôtel dispose d’une piscine qui a fait le bonheur de nos enfants. Pour nous déplacer, l’hôtel nous avait attribué un « driver Tuk Tuk » très prudent pour la semaine. Une superbe adresse que nous recommandons sans hésiter.

  • Jour 2 :

Dans la matinée, visite du vieux marché de Siem Reap et des Artisans d’Angkor, tous deux très intéressants, achat du pass 7 jours pour la visite des temples d’Angkor, au prix de 251€ pour nous cinq. Déjeuner au restaurant Marum, notre préféré.

Dans l’après-midi, repos et dîner à l’hôtel.

  • Jour 3 :

Dans la matinée, départ de l’hôtel à 7h30 pour la visite des Temples de Rolûos, Preah Kô et Bakong, où nous étions seuls à l’arrivée à 8h. Très beaux temples où nous sommes restés jusqu’à 11h.

Déjeuner au restaurant Haven, là encore très bon.

Repos à l’hôtel jusqu’à 16h et départ pour Phnom Krom pour y assister au coucher de soleil. Du sommet, la vue sur les rizières et le Tonlé Sap est à couper le souffle. La route pour y aller depuis Siem Reap est très intéressante.

Dîner à l’hôtel.

  • Jour 4 :

Lever à 4h30 pour assister au soleil levant sur Angkor Vat qui ouvre ses portes à 5h. Nous avons laissé les enfants dormir à l’hôtel. Il y avait beaucoup de monde pour assister au spectacle. A faire une fois, mais un peu déçus… Dans la foulée, nous montons à Phnom Bakheng où il est aussi possible d’assister au lever du soleil avec beaucoup moins de monde.

Déjeuner au restaurant Tigre de Papier, un peu moins bon que le Marum ou Haven

Vers 15h, nous partons visiter le Ta Prohm, en compagnie de très nombreux touristes chinois et coréens. En marchant un peu, il est facile de s’isoler.

Nous enchainons avec le très beau Banteay Kdei où nous sommes presque seuls.

Dîner à l’hôtel.

  • Jour 5 :

Dans la matinée, départ de l’hôtel à 7h30 pour la visite du Bayon. Nous arrivons trop tard, le site est déjà envahi de touristes bruyants, indisciplinés, voire irrespectueux des lieux. Nous sommes déçus, mais aussi fautifs, car nous aurions dû savoir que les « Temples vedettes », comme Ta Prohm, Angkor Vat ou Le Bayon se visitent entre 11h et 13h. Après Le Bayon, nous faisons le parcours classique, Baphûon, Phimeanakas, Terrasse des Eléphants et Terrasse des Lépreux.

Déjeuner et repos à l’hôtel.

A 17h, nous assistons au spectacle du cirque Phare. A faire absolument !

Dîner à l’hôtel

  • Jour 6 :

Départ à 7h30 avec le minivan de l’hôtel pour le Mechrey Floating Village au bord du lac Tonlé Sap où nous arrivons au bout d’une heure. La route est trop mauvaise pour être faite en Tuk Tuk.

Nous montons sur un bateau, conduit par un adolescent, pour deux heures de balade aquatique. Superbes scènes de vie, mais aucun dialogue avec notre matelot qui ne parlait pas anglais.

Au retour nous faisons une halte pour une visite guidée d’une ferme de soie des Artisans d’Angkor. Très instructif.

Déjeuner à l’hôtel

Dans l’après-midi, visite des temples sans les enfants de Ta Keo et de Ta Nei qui est superbe. Nous étions seuls !

En soirée, couchers de soleil sur Mebon Oriental et Pre Rup. Trop de monde, peu d’intérêt selon nous.

  • Jour 7 :

Départ à 7h de l’hôtel pour arriver à l’ouverture au temple Banteay Srei qui est sublime et qu’il faut faire avant l’arrivée des cars. Vers 8h30, nous quittions le site lorsque les cars arrivaient. Nous enchainons avec le non moins superbe Banteay Samré.

Déjeuner au restaurant La Cabane, très bel endroit branché.

Dans l’après-midi, repos et dîner à l’hôtel.

  • Jour 8 :

Nous avions laissé le meilleur pour la fin, Angkor Vat, que nous visitons dans les meilleures conditions entre 11h et 13h.

Déjeuner au très chic restaurant Sala Baï.

Vers 15h, nous partons visiter le Magnifique Preah Khan pour finir la journée sur Preah Neak où le soleil amorçait sa descente.

Dîner à La Palmeraie.

  • Jour 9 :

Nous prenons l’avion pour Paksé qui décolle à 14h40…

 

 

 Dépenses pour 9 jours (8 nuits) à Siem Reap :

 

 Transports :

 Tuk Tuk  pour 7 jours 132€

 Minivam pour Mechrey Village 26€

 Pourboire Tuk Tuk driver 26€

 Soit un total pour les transports de 184€

 

Logement :

 8 nuits à La Palmeraie pour 5 personnes avec petit-déjeuner 1 535€

 

Repas :

 Midi et soir pour 5 personnes, 698€

 Soit une moyenne de 70€ par repas

 

Activités :

 508€, dont 253€ de pass 7 jours pour les Temples et 149€ pour le cirque Phare

 

Divers :

653€, dont 141€ de visa, le reste en achat de souvenirs, poste, pourboires…

 

 

soit un montant total de 3 578€,

 soit 79,51€ par jour et par personne.


Commentaires: 2
  • #2

    Les khmers en neige (dimanche, 27 janvier 2019 21:18)

    Nous voyons que vous tintinnabulez avec bonheur en Asie avec angkor et toujours plus de trésors : cambodgiens, temples...
    Je ne connaissais de l'Asie que l'Indonesie...
    Les filles, Christine, J-Luc

  • #1

    Carmen et Daniel (mercredi, 16 janvier 2019 20:40)

    Hola, nous sommes tombes amoureux des temples, des vielles pierres, de la force de cette architecture, de la force de notre mère la terre, de toutes ces racines qui représente le temps qui passe, qui nous sommes, de ou nous venons.

    les photos une vrai merveille. vous faites un voyages merveilleux.

    a très bientôt nous vous aimons.
    nous nous reprochons de Bali
    Mamita, Daniel, la Mama