SULAWESI - ILES TOGIAN


Jeudi 30 mai 2019

Au port d’Ampana, nous embarquons à 9h30 sur un fast boat (pas si rapide que ça) en essayant de trouver une place sur le pont, au milieu des cartons, des mobylettes, des œufs, des poules, des sacs de riz, des fruits et légumes…, direction l’archipel des Togian et l’île éloignée de Waleakodi où se trouve notre hébergement pour les onze prochains jours, le Lia Beach.

 

 

Il en faut de la détermination et de la ténacité pour atteindre les Togian. Après 2 jours de route depuis le Pays Toraja, nous avons dû naviguer 8 heures avant d’atteindre l’île de Waleakodi à bord de ce bateau sans âge qui multipliait les arrêts et protégés de violentes averses par des ponchos achetés à Iguaçu au Brésil et qui avaient fait leurs preuves à Melbourne en Australie.

 

 

Dans l’après-midi, nous débarquons enfin sur l’île de Waleakodi au village de Popolii avec Marion et Epo, les charmants propriétaires du Lia Beach avec qui nous avons passé la soirée de la veille chez leur ami Dadang à Ampana et qui ont voyagé avec nous.

A Popolii, nous embarquons sur leur pirogue et après 20 minutes de navigation, nous découvrons le Lia Beach, son incroyable plage de sable blanc adossée à la forêt, ses deux superbes bungalows, Lili et Teratai, son personnel Rosa, Meli, Faiz et Nudin, et les 2 chiens, Rimba et Coockie.

 

Les lieux sont magnifiques et les bungalows, entièrement réalisés en bambous, ont été conçus à notre grande surprise par un des architectes de la Green School de Bali. Marion, une ancienne parisienne chef de projet dans le Web, les a décorés avec beaucoup de goût. Avec son mari Epo toujours souriant et originaire des Togian, ils ont ouvert le Lia Beach en 2016.

 

La plupart des voyageurs qui explorent les Togian, séjournent sur plusieurs îles en commençant par les plus éloignées et en se rapprochant peu à peu d’un port comme Wakai.  De notre côté, nous avons pris l’option long séjour sur une seule île et nous ne l’avons pas regretté !

Le Lia Beach est un vrai paradis pour jouer les Robinson où l’on finit par avoir le sentiment de se retrouver chez des amis…

 

 

Aux Togian et au Lia Beach, on apprend à lâcher prise, à ne plus regarder sa montre, encore moins son smartphone (pas d’internet), on redécouvre la lecture et le murmure des livres, on joue au Uno, au Yam’s, au ballon sur la plage, on laisse son regard se perdre dans l’infini bleuté de l’horizon, on laisse ses pensées divaguer en toute liberté, on écoute le chant mélodieux des oiseaux et les sifflements aigus des tarsiers à l’aube et au crépuscule, on respire l’haleine de la forêt et le parfum des essences végétales après les ondées (nombreuses… !!), on se délecte des délicieux plats préparés par Meli et Rosa, on abandonne nos corps aux ineffables caresses du soleil, on regarde les couchers de soleil qui enflamment les cathédrales de nuages bourgeonnant au-dessus de l’océan.

 

Aux Togian et au Lia Beach, on flotte dans un océan de bien-être et on s’abandonne à vivre…

 

 

Parmi les nombreuses sorties possibles aux Togian depuis le Lia Beach, nous avons découvert :

 

Le Reef 6

Le Reef 6, accessible en 15 minutes en pirogue, se situe au large du Lia Beach et permet d’admirer de superbes formations coralliennes à la limite d’un tombant. On y trouve aussi une belle piscine naturelle et une cabane sur pilotis avec à proximité des structures pour la transplantation de coraux. L’endroit est très photogénique ! Nous y sommes retournés plusieurs fois.

 

Le Village de Pulau Papan

Pulau Papan est le village principal de l’île de Malenge à laquelle il est relié par une magnifique passerelle d’1 km qui permet aux enfants des se rendre à l’école sur l’île. Il est peuplé de Bajau ou gitans de la mer sédentarisés qui vivent dans des maisons sur pilotis. Il faut veiller à ne pas s’y promener en maillot de bains, par respect envers la population en majorité musulmane. Sur place on trouve quelques supérettes et même des chambres à louer.

 

Le Reef 5

Le Reef 5 se situe au large de l’île de Malenge, en face du Malenge Idah, à 1h en pirogue du Lia Beach. Là encore, les coraux sont superbes et la vie sous-marine foisonnante. Avec le Reef 5 et son village de pêcheurs, l’île de Malenge constitue une halte incontournable aux Togian. L’île de Malenge est peut-être l’île qui offre le plus grand choix d’hébergements.

 

En revanche, nous avons préféré le Reef 6 au Reef 5. Au large de Malenge se trouve aussi le Reef 4 dont les coraux ont malheureusement beaucoup souffert d’une étoile de mer qui les dévore, l’Acanthaster Planci !

 

World Ocean Day

Nous sommes allés à 2 reprises à Pulau Malenge, la première pour visiter Pulau Papan et le Reef 5, la seconde le 8 juin 2019 lors de la Journée mondiale des Océans, pour ramasser les déchets dans le village de Tanjung.

La collecte des déchets a été organisée par Stéphanie, une suissesse mariée à un togian et qui vit au village de Tanjung. Avec son mari, ils organisent des circuits en bateau à la découverte des îles Togian sur plusieurs jours, Togian Boat Trip.

 

Aux Togian, comme dans beaucoup d’endroits en Asie du Sud-Est, les plastiques et autres déchets sont visibles partout. Les moyens de collecte n’existent pas et la plupart du temps, les déchets sont brûlés.

Toutefois, les habitants de ces îles produisent beaucoup moins de déchets que nous autres occidentaux et leur bilan carbone est bien meilleur que le nôtre. Il ne s’agit donc pas de leur donner des leçons et encore moins de les blâmer. Il faut seulement les sensibiliser à la fragilité des écosystèmes dont ils dépendent pour vivre.

 

C’est pourquoi, malgré une pluie tropicale, nous avons eu beaucoup de plaisir à participer avec Marion du Lia Beach, avec les propriétaires espagnols du Bahia Tomini, avec Stéphanie et avec les enfants du village, à cette journée de ramassage des déchets, sur terre et dans la mer. Les enfants du village se sont montrés très coopératifs et ont égayé cette journée de leur bonne humeur et de leurs larges sourires. De très beaux moments de partage pour tout le monde !

 

Le Lac des Méduses

Le lac des méduses (Jellyfich Lake) est situé près de Wakai. Nous devions le visiter en quittant le Lia Beach pour Wakai et avant de prendre le ferry pour Gorontalo. Il s’agit d’un lac d’eau salée qui s’est formé il y plusieurs milliers d’années. Il abrite une espèce de méduses non urticantes (seuls 3 endroits dans le monde offrent cette possibilité). Pour la petite histoire, c’est Marion du Lia Beach qui a convaincu les locaux de l’intérêt touristique du lieu. On peut lire parfois sur des guides, le « Mariona Lake » !!

Malheureusement, la pluie nous a dissuadés de plonger dans le lac avec les méduses.

 

Entre les excursions, les parties de pêche, les matchs de foot sur la plage, les causeries, les repas succulents du Lia Beach, mais aussi les siestes et le farniente…, les onze jours au Lia Beach sont passés très vite, trop vite… !

 

Cette accélération du temps nous rapproche inexorablement de la date du retour en France. Les enfants en parlent maintenant beaucoup, ils comptent même les jours qui les séparent des retrouvailles avec la famille et les amis ! Quant à nous, nous aimerions piéger le temps pour le suspendre encore un peu...

 

Cependant, nous sommes heureux de constater que nous restons tous sans exception motivés pour égrener encore notre chapelet de rencontres, de découvertes et d’expériences nouvelles. A aucun moment, nous n’avons ressenti la fatigue du voyageur, jamais dans ce long voyage, nous n’avons connu une usure ou une érosion de notre enthousiasme.

C’est comme si nous avions réalisé que chercher du nouveau nous ouvre au monde et aux autres et féconde notre quotidien.

Une longue et minutieuse préparation de ce voyage, la lecture en amont de nombreux blogs et guides de voyage nous ont permis sûrement d’éviter les mauvaises surprises et les mauvais choix qui auraient pu entrainer de la lassitude.

Avant de partir, nous redoutions d’avoir trop préparé ce voyage, aujourd’hui nous sommes convaincus que nous avons bien fait !

Pendant le voyage, nous ne souhaitions pas passer de longues heures sur le Web, les blogs et les forums pour planifier et organiser notre itinéraire. C’est du temps perdu qui n’est pas consacré à sa famille et au voyage !

Le luxe dans un voyage, c’est le temps, c’est d’avoir devant soi 24 heures offertes chaque jour à son seul désir et à sa famille!

 

 

Un grand merci à Marion, à Epo et à leur adorable personnel pour ce fabuleux séjour au Lia Beach

Ce qu'ils ont créé sur cette île du bout du monde est juste incroyable...

 

C'est pour contempler le monde et pour ce type de rencontres que nous voyageons !

 


La suite de notre voyage en Indonésie, à Sulawesi, dans la Réserve Naturelle de Tangkoko, c’est ICI


Commentaires: 1
  • #1

    Les bachots raptors (dimanche, 16 juin 2019 22:58)

    Hello
    Superbe l'archipel des Togians !
    Le retour des Robinsons se rapproche à grands pas : un an déjà !!!
    Bises des papous et papas bacots !
    Ali (à Santander),Juli, chriLuc