TCDF ECO-LOGIC


Samedi 16 février 2019

Nous quittons le Ganesha Park pour la fournaise de Bangkok où nous devons passer 2 nuits avant de nous envoler pour Ranong.

Vers 13h, nous arrivons à notre hôtel dans le quartier de Siam Square, où par chance nous avons une chambre au 23ème étage qui nous offre une superbe vue sur Bangkok. Nous n’en sortirons que pour dîner, passant l’après-midi à nous reposer et à avancer dans le travail scolaire.

 

Rien à faire, Bangkok ne nous plait pas et dimanche 17 février, nous ne ferons que nous promener dans le quartier, constitué d’une interminable artère alignant sur des kilomètres, centres commerciaux, boutiques indéfinissables, salons de massage, marchés, bouis-bouis et un grand nombre de garagistes, indispensables pour les milliers de scooters, de voitures et de camionnettes bringuebalantes.

Bangkok, capitale de la Thaïlande, ancien Royaume de Siam, aujourd’hui dirigée par la junte militaire est si gigantesque qu’elle est à la fois une ville et une province.

 

A Bangkok, nous avons été surpris de constater à quel point la spiritualité est omniprésente sous forme d’une abondante statuaire qui parsème les rues, les ponts, les autoroutes mais aussi d’autels fleuris, devant lesquels les Thais prient parfois en s’arrêtant à peine, juste le temps de joindre les mains et de s’incliner, avant de déposer au milieu des petits cierges, des offrandes aussi incongrues que des briquets, des bonbons, des cigarettes, de la bière ou du Pepsi.

Il n’y a pas un restaurant ou un boui-boui, un bar, un magasin, un vendeur de limonades ou de sauterelles grillées, un taxi ou un tuk tuk, qui ne possède pas son colifichet protecteur, sa statuette de bouddha, son pendentif représentant les plantes de ses pieds, son mâlâ de cent huit perles de bois…

Le bouddhisme est partout, il imprime sa marque sur chaque geste du quotidien, chaque attitude, chaque sourire...

La Thaïlande est l’unique pays d’Asie du Sud-Est à n’avoir jamais été envahi, contrairement à ses voisins dont les cultures sont passées plusieurs fois au rouleau compresseur des idéologies occidentales. Ici, quelque chose de séculaire vit encore avec force.

Encore plus étonnant, la photo du roi est affichée à tous les coins de rues.

Au fond, pour la population, il semble que le roi et le bouddha s’occupent des choses importantes, l’armée des choses quotidiennes et les hommes politiques des choses vulgaires… !

 

 

Lundi 18 février 2019

Nous prenons un avion de la compagnie Nok Air pour Ranong où nous atterrissons au bout d’une heure de vol. Non sans mal, nous trouvons un tuk tuk qui nous mène à l’Eco-Logic Resort qui se trouve à 50 km de Ranong. Nous sommes les seuls à prendre cette direction, la majorité des taxis embarquent des passagers pour le bord de mer tout proche où fleurissent, dit-on, des îles paradisiaques...

 

L’Eco-Logic Resort où nous avons prévu de passer 9 nuits, jouxte la TCDF (Thai  Child Development Foundation), créée en 2003 par deux amies néerlandaises, rompues aux causes humanitaires et pour qui, semble-t-il, l’existence se déploie lorsqu’elle est engagée sur des voies difficiles. Pendant 10 ans, le gouvernement de Hollande a apporté son soutien financier à leur projet d’aide aux enfants avec handicap, notamment en finançant la construction d’une école. Lorsque cette aide a cessé, les fondatrices ont développé sur le site un restaurant et un hôtel, l’Eco-Logic Resort, afin de continuer à venir en aide aux enfants du district de Phato.

Ainsi, en séjournant à l’Eco-Logic Resort, de même qu’en dînant au restaurant ou en participant aux très nombreuses activités proposées, nous aidons à notre manière la TCDF et les enfants de la région.

 

 

Pour ne rien gâcher, le site est superbe. Les bungalows et les dortoirs sont disposés le long d’une rivière, face à une nature exubérante et omniprésente. Tous les matins, la brume donne au paysage des allures d’estampes japonaises, avant que le soleil ne fasse son miel.

 

 

Les repas, essentiellement végétariens sont délicieux et la plupart des produits sont cueillis sur place, dans le potager de l’hôtel. Le restaurant, lui, surplombe la vallée.

 

 

Les activités proposées sur place sont nombreuses, à commencer par l’activité phare de l’hôtel, le yoga, pratiqué tous les matins de 7h à 8h et en soirée de 17h à 18h. Il y a même du yoga pour les enfants à 15h30.

Catherine a pratiqué tous les jours, matin et soir, quant à Manuel, il s’est montré moins assidu !

Emile a découvert et beaucoup apprécié le yoga. Si seulement le yoga pouvait canaliser son énergie débordante...!

 

 

Il est possible de se porter volontaire tous les matins, pour aider à la ferme, au potager, ramasser les œufs, nourrir les poissons chats…

L’hôtel propose des sorties rafting, sources chaudes, cascades, visite de temples, des séances de massages thaïlandais, des cours de cuisine thaïlandaise, de la méditation et même de la boxe thaïlandaise ou Kick Boxing.

Par chance, dans le village de Paksong, vit un ancien champion qui dispose d’un ring et qui donne des cours. Les enfants ne se sont pas fait prier pour y aller à plusieurs reprises et Ruben y a vraiment pris beaucoup de plaisir. Il a aussi beaucoup souffert…

 

 

Tous les samedis, l’école accueille les enfants de la région qui souhaitent passer la journée à apprendre l’anglais, à participer à des activités sportives et à travailler au potager ou à la ferme. Le reste du temps, du mardi au vendredi, l’école ne reçoit que des enfants avec handicap. Les résidents de l’hôtel sont les bienvenus et peuvent participer, voire animer des ateliers. Nous avons eu la chance tous les cinq de passer du temps à l’école avec les enfants, le samedi et le mardi. De superbes moments de partage et en guise de remerciements, les sourires bouleversants des enfants !

 

 

Nous avons passé 9 jours délicieux à l'Eco-Logic Resort, à manger sainement, à nous débarrasser des toxines en pratiquant du yoga, à réapprendre à respirer, à nous faire masser par des mains expertes qui connaissaient leur affaire et qui ne laissaient pas un muscle noué, à côtoyer des enfants qui nous ravissaient de leur bonne humeur et de leurs sourires, à nous laisser bercer par le bourdonnement de la rivière qui chaque jour alimentait le moulin de nos rêves, à nous réunir le soir autour d’un feu sous la fresque des étoiles avant de rejoindre le sommeil, heureux et rassérénés!

Ici la beauté immédiate de la nature et la gentillesse des gens s’offrent à la perception apaisée de l’esprit.

Une très belle étape et une grande admiration pour Ingrid et Rose, les fondatrices du TCDF et de l'Eco-Logic Resort.

 


La suite de notre voyage en Thaïlande, à Khao Sok, c'est ICI


Commentaires: 2
  • #2

    Maria Del Carmen Rodriguez (lundi, 11 mars 2019 18:47)

    Hola, ces images son une vrai merveille.

    ca passe de tout commentaire. nous sommes très heureux du temps qui passe pour vous retrouver.
    Ont vous aime.
    Mamita la Mama, Abuelita, Daniel


  • #1

    Taubregeas (lundi, 04 mars 2019 11:03)

    No comment.Comme dab c'est magnifique.On connait un peu mais pas tout!!! Ici ce matin grosse tempête ,Votre clôture ( doublée depuis peu par un "coupe vent!!) est couchée sur 20 M.Je pense qu'il vous faudra rentrer un peu plus tôt pour réparer,cela fait un peu désordre,lol !
    Bises a tous